04/04/2021 19:49
À l’extrême Nord du Vietnam se trouve la province de Hà Giang, une destination qui ne laisse jamais le voyageur indifférent, grâce notamment à sa vingtaine d’ethnies minoritaires aux identités culturelles et aux festivals uniques. Elle est aussi depuis longtemps une destination attrayante pour les touristes amateurs de randonnées et de trekkings.
>>Mise en chantier de l’Éco-Resort FLC à Hà Giang
>>Hà Giang s'engage sur la voie du tourisme 4.0
>>Un espace culturel, touristique et commercial de Hà Giang à Hanoï

La province de Hà Giang (Nord) est située à l’extrême Nord du Vietnam.
Photo : CTV/CVN

Hà Giang est appréciée par les visiteurs pour ses paysages intacts, majestueux et poétiques, ses montagnes rocheuses massives ainsi que ses rizières en terrasse qui peignent les vallées d’un jaune éclatant pendant la saison des récoltes et reflètent les couleurs du ciel pendant la saison des semailles.

Cette localité à l’extrême Nord du pays est riche en diversification culturelle avec près d’une vingtaine d’ethnies minoritaires et tout autant de costumes et festivals traditionnels différents.

Elle possède également divers sites et paysages de reliques historiques tels que la Porte du Ciel et les montagnes jumelles de Quan Ba (district de Quan Ba); le palais de la famille Vuong et le mât national de Lung Cu (district de Dông Van); le col de Ma Pi Leng (district de Mèo Vac); la cascade des fées (thac Tiên) ; le col du vent (dèo gio), l’ancien champ rocheux de Nam Dàn (district de Xin Man) et le ruisseau minéral Quang Ngân dans le district de Vi Xuyên.

En 2010, le plateau calcaire de Dông Van a été reconnu comme le premier géoparc mondial du Vietnam par l’UNESCO et le deuxième en Asie du Sud-Est après celui de Langkawi en Malaisie.

La borne zéro à Hà Giang, carrefour des frontières Vietnam - Chine.
Photo : Phuong Nga/CVN

"Pour se déplacer à Hà Giang, les touristes choisissent généralement la voiture ou le bus de nuit. Une fois sur place, nombreux sont ceux qui souhaitent louer une moto pour se rendre sur les sites touristiques accompagnés d’un guide professionnel ou d’un local", partage Nguyên Tùng Anh, qui a l’habitude de prendre en charge de nombreux groupes de touristes.

Géoparc mondial de Dông Van

Selon l’UNESCO, la majeure partie de la surface du plateau de Dông Van est en calcaire (environ 60%). Son paysage est spectaculaire et unique avec de hautes montagnes et des canyons profonds. Le plus haut sommet est le mont Miêu Vac (1.971 m) tandis que Tu San est le canyon le plus profond (700-800 m de profondeur).

Le géoparc mondial de l’UNESCO de Dông Van. Photo : Phuong Nga/CVN

D’une superficie de 2.350 km², le géoparc mondial de l’UNESCO de Dông Van couvre quatre districts (Quan Ba, Yên Minh, Dông Van et Mèo Vac) et se trouve à une altitude de 1.400-1.600 m. Il est situé sur un pied d’extension à l’est de l’Himalaya. Les géo-héritages datent du Cambrien (il y a environ 550 millions d’années) à nos jours et comprennent la paléobiologie, la stratigraphie, la géomorphologie, la tectonique, le karst, les grottes ainsi que d’importantes failles. La géologie de ce géoparc mondial reflète les événements importants de l’histoire de la Terre.

Des enfants issus des ethnies minoritaires à Hà Giang.
Photo : Phuong Nga/CVN

Le géoparc possède deux zones de conservation naturelle riches en espèces de faune et de flore telles que les conifères, l’ours noir d’Asie et de nombreuses espèces d’oiseaux rares. De plus, le singe inhabituel et mystérieux au nez retroussé du Tonkin est l’une des 25 espèces de primates les plus menacées au monde. On ne le trouve que dans la province de Hà Giang, que l’on croyait éteint, jusqu’à sa redécouverte au début des années 1990.

La reconnaissance de l’UNESCO a créé de nouvelles opportunités de développement socio-économique pour Hà Giang et les quatre districts de la région du plateau calcaire en particulier.

En visitant le site en octobre et novembre, les visiteurs auront la chance de profiter de la beauté de la saison de floraison des fleurs de sarrasin.

Canyon le plus profond d’Asie du Sud-Est

Tu San est le canyon le plus profond du Vietnam et de l'Asie du Sud-Est.
Photo : Phuong Nga/CVN

Avec une profondeur d’environ 800 m, une longueur de 1,7 km et une pente de 70 à 90 degrés, Tu San est considéré comme le canyon le plus profond du Vietnam et de l’Asie du Sud-Est.

Depuis le canyon, les touristes peuvent admirer la beauté spectaculaire des montagnes, la charme de la rivière Nho Quê d’un vert profond ainsi que les immenses champs de maïs vert ou les maisons sur pilotis moussues cachées dans les nuages et les montagnes.

La rivière Nho Quê d'un vert profond. Photo : Phuong Nga/CVN

Les sentiers de Dông Van au ravin ouest de Tu San sont déserts et sinueux. Les chemins étroits aux nombreuses roches accidentées ont de quoi donner le tournis et font souvent peur aux visiteurs qui contemplent l’abîme.

Rizières en terrasses de Hoàng Su Phi

Les rizières en terrasses de Hoàng Su Phi font également partie des attractions touristiques de Hà Giang. On estime que les champs ont été creusés à flanc de montagne il y a environ 300 ans par les groupes ethniques La Chi, Dao et Nùng.
Pendant la saison des récoltes, les terrasses de Hoàng Su Phi brillent comme de l’or, attirant de nombreux touristes et photographes.

Rizières en terrasses de Hoàng Su Phi. Photo : CTV/CVN

Il existe deux itinéraires vers Hoàng Su Phi au départ de Hanoï, l’un à travers la province de Tuyên Quang et l’autre à travers celle de Lào Cai, tous deux d’environ 300 kilomètres de long.

Pour optimiser ses atouts et son potentiel, Hà Giang a développé de nouveaux produits touristiques tels que l’écotourisme, le tourisme d’aventure, le tourisme de villégiature ainsi que les visites de vestiges historiques et culturels. Il vise à faire du tourisme un secteur économique de pointe en 2030.
 
Phuong Nga/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La collection unique de statues de buffles du peintre-artisan Nguyên Tân Phat

Vacances estivales à la plage de Tuy Hoà et l'hôtel Saigon - Phu Yên Avec ses fruits de mer abondants et délicieux, ses habitants honnêtes et hospitaliers, Phu Yên s’avère une destination idéale pour les vacances d’été en famille.