08/02/2017 13:05
Mardi 7 février, le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a "vivement déploré" qu'Israël ait adopté lundi 6 février une loi destinée à légaliser rétroactivement les colonies juives installées sur des terres palestiniennes privées. "Cette loi contrevient au droit international, et aura des conséquences juridiques étendues pour Israël", a-t-il souligné.

>>Israël : Washington prend ses distances sur la construction de colonies
>>Israël évacue une colonie emblématique mais annonce des milliers de nouveaux logements

 

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, lors d'une conférence de presse tenue le 1er février à New York, aux États-Unis.
Photo : Xinhua/VNA/CVN


Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, déplore vivement l'adoption de cette prétendue "loi de régularisation" par la Knesset - le Parlement israélien - le 6 février, a déclaré le porte-parole de l'ONU, Stephane Dujarric, lors de sa conférence de presse quotidienne.

"Cette loi accorde apparemment l'immunité aux colonies et avant-postes construits sur des terres palestiniennes privées en Cisjordanie occupée", a-t-il affirmé. "Le secrétaire général a insisté sur la nécessité d'éviter toute action susceptible de faire échouer la solution à deux États", une solution largement soutenue par la communauté internationale dans le but de parvenir à une paix durable entre Israéliens et Palestiniens, a rappelé le porte-parole, lisant un communiqué préparé à l'avance.

"Les questions fondamentales doivent être résolues entre les parties concernées par le biais de négociations directes, et en s'appuyant sur les résolutions pertinentes du Conseil de sécurité et sur les accords mutuels déjà passés", a-t-il ajouté. La loi en question permettra de légaliser quelque 4.000 foyers - dont certains ne sont guère plus que des caravanes remorquées à la hâte sur les lieux - établis dans des avant-postes clandestins à travers la Cisjordanie, sur des terres privées appartenant à des Palestiniens. La loi prévoit également l'indemnisation des propriétaires de ces terres.


Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vietnam - France: une coopération chaque jour plus florissante