28/04/2021 15:50
Michaël Guigou a franchi mardi soir 27 avril la barre des 1.000 buts en équipe de France de handball, participant à la victoire des Français en Grèce 40 à 31, qui permet aux Bleus de se rapprocher du Championnat d'Europe 2022.

L'ailier français Michaël Guigou face au Portugal, le 14 mars 2021 à Pérols, près de Montpellier.
Photo : AFP/VNA/CVN

Grâce à ce succès, les Français comptent 7 points, soit trois de plus que la Grèce (4) et deux de moins que la Serbie (9). Dans ce groupe, la Belgique a été contrainte au forfait en raison de la crise sanitaire et de la pandémie de COVID-19. Les Français peuvent valider dès jeudi, et sans jouer, leur billet pour la Hongrie et la Slovaquie, pays hôtes de l'Euro-2022 du 13 au 30 janvier, en cas de défaite de la Grèce contre la Serbie jeudi. Dans le cas inverse, ils devront prendre au moins le point du match nul contre ces mêmes Grecs dimanche (17h00) à Créteil.

À Korydallos, en périphérie d'Athènes, tous les ingrédients étaient réunis pour un match piège pour les Français, 4es du dernier Mondial-2021 et qualifiés pour les Jeux olympiques de Tokyo : une petite salle, une préparation quasiment inexistante avec un rassemblement débuté lundi 26 avril, et un adversaire que la France n'avait pas joué depuis très longtemps.

Les Bleus se sont détachés au score assez rapidement et ont géré leur avance, rendant toutefois une copie très brouillonne par moments, notamment en seconde période. Les 31 buts encaissés face à une équipe grecque très modeste, témoignent d'une partie mal maîtrisée défensivement et plus compliquée qu'espéré au départ.

Dans ce contexte, Michaël Guigou a inscrit une petite page de l'histoire du hand français: à la 10e minute sur un jet de 7 mètres, le capitaine est devenu le quatrième joueur sous le maillot bleu à franchir la barre des 1000 buts en sélection. Et quelques minutes plus tard, il en a ajouté un 1001e sur un superbe kung-fu entre ailiers, recevant l'offrande de Valentin Porte de son aile gauche.

Seulement trois autres joueurs avaient franchi ce cap symbolique: Jérôme Fernandez, qui reste le meilleur réalisateur des Bleus avec 1.463 buts, Nikola Karabatic avec 1.210 buts et Frédéric Volle avec 1.016 réalisations. À 39 ans, le joueur de Nîmes aura plusieurs occasions pour se rapprocher de Volle et monter sur ce podium des meilleurs buteurs. Dès dimanche contre la Grèce, et à Tokyo pour les Jeux olympiques cet été s'il est sélectionné.

AFP/VNA/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’art au cœur du développement urbain de Hanoi

La plage de Dâm Trâu (Côn Dao) parmi les plus belles du monde La plage de Dâm Trâu (Côn Dao, Bà Ria - Vung Tàu) a reçu beaucoup d'attention pour son emplacement particulier et ses paysages naturels.