13/09/2019 06:15
La trêve n'est pas encore signée mais le climat est à l'apaisement : Pékin et Washington ont annoncé mercredi 11 septembre une pause dans l'escalade de leur guerre commerciale, ce qui devrait permettre aux responsables chinois et américains de reprendre leurs négociations, début octobre.
>>Commerce: la Chine va exempter de surtaxes du "made in USA"

Des conteneurs en provenance de Chine et d'Asie au port de Long Beach, le 31 août en Californie. Photo : AFP/VNA/CVN 

Donald Trump a annoncé mercredi 11 septembre qu'il reportait au 15 octobre la hausse des tarifs douaniers portant sur 250 milliards de dollars de biens importés de Chine "en signe de bonne volonté".

"À la demande du vice-Premier ministre de la Chine, Liu He, et en raison de la célébration, le 1er octobre, du 70e anniversaire de la République populaire de Chine, nous sommes convenus, en signe de bonne volonté, de reporter du 1er au 15 octobre la hausse des droits de douane sur les biens équivalents à 250 milliards de dollars (25% à 30%)", s'est justifié le président républicain sur Twitter.

Plus tôt lors d'un point presse depuis le Bureau Ovale de la Maison Blanche, il avait salué la décision de Pékin d'exempter certains biens américains de tarifs douaniers.

Affectée par la guerre commerciale, la Chine avait annoncé l'annulation de droits de douane supplémentaires sur 16 catégories de produits importés des États-Unis. Pékin cherche à alléger la pression sur les industriels et professionnels chinois, qui souffrent des surcoûts induits par ces surtaxes.

Les exemptions seront effectives du 17 septembre 2019 au 16 septembre 2020: elles vont des pesticides aux lubrifiants, en passant par certains produits pharmaceutiques et la nourriture pour poissons, a annoncé la Commission des droits de douane du gouvernement chinois.

La mesure annoncée est certes un geste de bonne volonté en direction du président américain mais les droits de douane punitifs continueront de s'appliquer sur l'essentiel des importations "made in USA", dont le soja et la viande de porc.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’adaptation française de Kim Vân Kiều : plus qu’un théâtre musical !

Manmo, l’application pour se loger pas cher Les applications voyage permettent de faire des économies et de trouver des bons plans. Manmo, la nouvelle application développée par un jeune vietnamien, est plus spécifiquement réservée aux petits budgets et à ceux qui aiment partir à la dernière minute.