16/02/2019 15:09
Chinois et Américains ont fait état de progrès dans leurs négociations commerciales mais la date butoir du 1er mars, avant l'instauration de nouvelles mesures punitives par Washington, reste en place et les deux parties reconnaissent que des questions "très difficiles" sont toujours en suspens.
>>Reprise à Pékin des négociations commerciales Chine - USA
>>Guerre commerciale: arrivée à Pékin des premiers négociateurs américains

Le représentant américain pour le commerce Robert Lighthizer (centre), le président chinois Xi Jinping (droite) et le secrétaire au Trésor américain Steven Mnuchin, le 15 février à Pékin.
Photo: AFP/VNA/CVN

Les négociations se poursuivront la semaine prochaine à Washington, a annoncé le président chinois Xi Jinping en recevant les négociateurs américains, le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin et le représentant pour le Commerce Robert Lighthizer, au terme de cinq jours de discussions entre les délégations des deux pays.

Dans un communiqué diffusé à Washington après la rencontre, la Maison Blanche a fait état de "progrès" mais aussi souligné que "beaucoup de travail" restait à faire.

Ce communiqué de l'exécutif américain continue de faire référence à la date butoir du 1er mars pour conclure ces pourparlers, sans mentionner de délai de grâce supplémentaire. Cette éventualité avait pourtant été évoquée cette semaine par Donald Trump si "un vrai accord" était en vue.

Les discussions dans la capitale américaine la semaine prochaine auront lieu au niveau ministériel et vice-ministériel, a précisé la Maison Blanche.

Les États-Unis menacent de faire passer le 1er mars de 10 à 25% les droits de douane sur des produits chinois représentant 200 milliards de dollars d'importations annuelles.

Les Américains ont rappelé leurs liste de griefs et de demandes: l'arrêt du transfert imposé de technologies, le respect des droits de propriété intellectuelle, la fin du piratage informatique, la levée de barrières non tarifaires mais aussi un déficit commercial très important et la monnaie.

Les deux parties se sont enfin entendues pour que "tout engagement soit consigné" dans un protocole d'accord, a dit la Maison Blanche.

À Pékin, M. Lighthizer a évoqué devant Xi Jinping "certaines questions très très importantes et très difficiles". "Il reste du travail à faire mais nous sommes optimistes", a-t-il lancé, avant de regagner Washington.

L'annonce jeudi 14 février de la rencontre avec le président chinois avait été interprétée comme "un très bon signe" par le conseiller économique de Donald Trump, Larry Kudlow.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam

Que vaut une visite guidée gratuite de Hanoï? Comment appréhender une ville avec une culture très différente lorsque l’on vient d’arriver? Hanoi Free Tour Guide vous donne la réponse.