23/06/2018 17:21
La sélection nigériane de football a battu son homologue islandaise (2-0, mi-temps 0-0) en match disputé vendredi 22 juin à Volvograde pour le compte de la deuxième journée (Groupe D) du Mondial-2018 de football qui se déroule actuellement en Russie.
>>Brésil: même onze titulaire dont Neymar reconduit contre le Costa Rica
>>Allemagne: Beckenbauer compare la situation de la Mannschaft à celle de 1974

Le buteur nigérian Ahmed Musa a signé un doublé spectaculaire contre l'Islande dans le groupe D du Mondial-2018 à Volgograd, le 22 juin.
Photo: Xinhua/VNA/CVN

Les deux buts de la rencontre ont été inscrits par le virevoltant  attaquant Ahmed Musa, qui s'est offert le doublé aux 49' et 75', alors que  les Islandais ont raté un penalty par Sigurdsson à la 81'. Un résultat qui permet aux Super Eagles de prendre la 2e place, derrière la solide Croatie, leader avec six points et déjà assurée de terminer à la première place, quel que soit le résultat de la troisième et dernière journée.

Une victoire qui place le Nigeria en position de force dans la perspective d'une qualification aux huitième de finale, car s'ils parviennent à battre l'Argentine, le 26 juin à Volgograd, pour le compte de la 3e et dernière journée du Groupe D, les Super Eagles de 2018 imiteront ceux de 2014, en accédant à ce stade de la compétition. Même un résultat nul pourrait leur suffire, si dans le même temps, les Islandais ne gagnent pas contre les Croates déjà qualifiés. Mais encore faudra-t-il résister à la fureur de Lionel Messi, qui doit une revanche à ses fans après un piteux début de Coupe du monde.

D'ailleurs, même l'Argentine conserve une chance de se qualifier pour les huitièmes de finale, bien que dernière actuellement, avec un seul point au compteur. L'Albiceleste peut en effet se qualifier au prochain tour de l'épreuve, sauf qu'elle n'est pas seule maître de son destin, car non seulement elle devra battre les Nigérians mardi, tout en espérant qu'en même temps, l'Islande ne gagne pas face aux Croates. L'Argentine peut s'accrocher à une statistique: elle a battu trois fois le Nigeria en trois rencontres de Coupe du monde (1994, 2006 et 2014). Au Brésil, elle s'était imposé 3-2 en poules, avec des doublés de Messi... et Musa.

 
Le Nigeria a offert à l'Afrique par la même occasion sa deuxième victoire dans cette Coupe du monde, après celle du Sénégal, acquise il y'a deux jours contre la Pologne (2-1). Les autres représentants du continent noir: l'Égypte, la Tunisie et le Maroc n'ont récolté aucun point jusqu'ici. 

L'Arabie saoudite dit avoir saisi 

12.000 dispositifs de piratage 

L'Arabie saoudite a annoncé vendredi 22 juin avoir confisqué plus de 12.000 dispositifs de piratage à travers le pays, après que le groupe beIN du Qatar a accusé les chaînes saoudiennes de pirater ses retransmissions de la Coupe du monde de football. "12.000 dispositifs ont été confisqués ces derniers mois, même si le chiffre réel est à mon avis plus élevé", a affirmé Saoud al-Qahtani, un conseiller du puissant prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane.


"L'Arabie saoudite respecte la question de la protection des droits intellectuels et les conventions internationales à ce sujet", a-t-il ajouté. BeIN, bouquet de chaînes TV basées à Doha, détient les droits particulièrement onéreux de retransmission de nombreux évènements sportifs, dont la Coupe du monde en Russie (14 juin-15 juillet).

Les déclarations du responsable saoudien sont intervenues alors que le groupe du Qatar se dit victime d'une importante opération de piratage à partir de l'Arabie saoudite. Selon le groupe qatari, un réseau pirate, connu sous le nom de "beoutQ" - qui détourne en la ridiculisant la marque "beIN" -, utilise depuis octobre un signal d'Arabsat pour retransmettre illégalement des programmes. Des retransmissions illégales sont ainsi apparues au Maroc, en Jordanie et   en Syrie, et pourraient aussi atteindre l'Asie et le Sud de l'Europe, selon beIN.                             

À l'approche du Mondial-2018, beIN avait demandé à la Fédération internationale de football (FIFA) de prendre des mesures juridiques fortes pour mettre fin au "piratage" d'Arabsat, opérateur majoritairement saoudien. Mais M. Qahtani a rejeté ces accusations, affirmant l'engagement de l'Arabie saoudite dans la lutte contre le piratage. "L'Arabie saoudite prend cette affaire au sérieux et continue d'organiser des campagnes d'inspection en coordination avec toutes les parties concernées", a-t-il assuré. 

Les quatre hooligans argentins
agresseurs de Croates ont été identifiés 


Quatre Argentins, filmés en train de frapper jeudi 21 juin deux supporters croates dans le stade de Nijni Novgorod après la victoire des Croates (3-0), ont été identifiés par les autorités argentines, a annoncé vendredi 22 juin le ministère argentin de la Sécurité. Dans un communiqué, le ministère précise que le responsable argentin de la Sécurité dans le football, Guillermo Madero, "allait coopérer avec les autorités russes pour les interpeller et les expulser immédiatement".


La FIFA s'est déclarée "choquée" vendredi 22 juin devant les images violentes du passage à tabac des supporters de la Croatie dans l'enceinte du stade. "Nous sommes absolument choqués par les images en question. La FIFA condamne fermement le comportement de ses soi-disant supporters et répète que la violence n'a pas sa place dans le football", a indiqué l'organisateur du Mondial-2018.

Des images filmées par un téléphone portable montrent deux supporters croates, au sol, roués de coups de poing et de pied par quatre Argentins, dans un couloir d'accès aux tribunes du stade de Nijni Novgorod. La Croatie a infligé jeudi soir 21 juin une défaite humiliante à l'Argentine (3-0) qui compromet les chances de l'Albiceleste de se qualifier pour les 8es de finale.
 

APS/VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Châu Dôc: Vers la diversification des offres touristiques La ville de Châu Dôc, dans la province d’An Giang (Sud) bénéficie de conditions naturelles favorables au développement des services. Elle se focalise actuellement sur l’enrichissement de l’offre touristique, notamment sur le plan spirituel et culturel, en invitant des investisseurs à s’y intéresser pour développer infrastructures routières, lieu de résidence... en vue d’accueillir de plus en plus de pèlerins sur cette terre sacrée.