01/09/2019 10:10
Nichée à 2 km de la commune de Ban Sen, district de Vân Dôn, la grotte de Nhà Trò recèle à la fois des valeurs archéologiques et esthétiques. Le tourisme, encore embryonnaire, est appelé à s’y développer.
>>Deux grottes vietnamiennes dans la liste des plus belles d’Asie du Sud-Est
>>Sung Sôt, l’une des plus belles grottes du monde
>>Ha Long continue à émerveiller

Stalagmites dans la grotte de Nhà Trò, à Vân Dôn, province de Quang Ninh (Nord-Est).

Pour les touristes, amateurs de merveilles naturelles, seules de petites embarcations peuvent atteindre l’île où se trouve Nhà Trò. Par manque de débarcadère, les bateaux plus imposants n’arrivent pas à y accoster. Une des raisons qui ont permis de conserver la beauté originelle de la grotte.

Bien que le tourisme connaisse une forte croissance à Vân Dôn depuis quelques années, la grotte de Nhà Trò ressemble encore à "La Belle au bois dormant". Ici, tout est intact et souhaite le rester. C’est le Comité populaire de la commune de Ban Sen qui a mission de gérer les visites afin de préserver son charme originel.

Pourquoi a-t-il été nommé "Nhà Trò" (Théâtre)? En effet, si l’on demande aux habitants de Ban Sen d’où vient ce nom, même les plus âgés ne peuvent en préciser l’origine. Ils savent juste qu’il remonte à bien longtemps.

Cependant, en pénétrant dans la grotte, vous vous rendrez compte qu’elle mérite ce nom. Dès l’entrée, d’immenses stalactites et stalagmites en forme d’animaux s’exposent au regard. Un sublime bestiaire minéral qui touche à l’âme et émerveille le visiteur. À l’intérieur, un espace vide d’environ 50 m² ressemble bien à une scène autour de laquelle ces concrétions iridescentes semblent former des rideaux qui entourent le "théâtre". De chaque côté de la "scène", il y a même comme une sorte d’entrée des "artistes". Le tout crée une scène magnifique.

Inconnue des touristes, Nhà Trò ne l’est pas des archéologues! Les commentaires sur les murs, écrits par les premiers explorateurs, dont certains remontent à plus de 100 ans, en sont la preuve. Préservée par la nature, elle conserve précieusement de nombreuses traces d’une vie humaine ancienne.

Site archéologique, trésor historique

La grotte de Nhà Trò, "un trésor" archéologique.

Selon l’Institut d’archéologie du Vietnam, dans ce lieu, ont été découverts des restes de repas de coquillages qui constituaient autrefois l’essentiel de l’alimentation des hommes préhistoriques. À cela s’ajoutent des outils en céramique, qui pourraient dater de 5.000 à 6.000 ans.

L’Institut affirme que la grotte constitue "un trésor" archéologique. Elle a permis de mettre en lumière l’origine et la continuité indéniable de la culture de Ha Long qui apparut au Paléolithique et dura jusqu’au Néolithique, relevant de la culture de Hoà Binh (20.000 à 5.000 ans avant J.-C).

Site archéologique de premier plan et site naturel grandiose, la grotte de Nhà Trò dispose de toutes les qualités pour développer un tourisme hors des sentiers battus. Dans un proche avenir, elle deviendra sûrement une étape attrayante du circuit intercommunal Minh Châu - Quan Lan - Ban Sen du district de Vân Dôn.

Texte et photos: Thu Hà - BQN/CVN  

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune

L’île aux aigrettes de Chi Lang Nam à Hai Duong Située sur le lac d’An Duong, district de Thanh Miên, province de Hai Duong, l’île aux aigrettes de Chi Lang Nam est un site écotouristique abritant des milliers d’oiseaux.