20/11/2020 16:49
Quelque 120 cygnes évoluant sur les canaux de la ville belge de Bruges ont été mis à l'abri pour échapper à tout risque de contamination par la grippe aviaire, après la découverte des premiers cas de l'épizootie dans le pays.
>>Grippe aviaire : un premier cas en France détecté en Haute-Corse
>>Grippe aviaire : 45 départements français placés en risque "élevé"

Des cygnes retirés des canaux de Bruges, en Belgique, pour être confinés afin d'échapper à tout risque de grippe aviaire, le 19 novembre.
Photo : AFP/VNA/CVN

L'opération, orchestrée par les services municipaux, s'est achevée jeudi 19 novembre avec la capture de plusieurs dizaines d'entre eux, conduits ensuite dans un refuge pour y être confinés, ont constaté des journalistes de l'AFP.

"Ce n'est pas facile de les attraper, mais nous devons les mettre à l'abri du passage d'oiseaux migrateurs, c'est une obligation du gouvernement fédéral", a expliqué le bourgmestre (maire), Dirk De fauw.

Un foyer de grippe aviaire a été identifié le 13 novembre dans un refuge pour oiseaux d'Ostende, non loin de Bruges, conduisant le gouvernement belge à imposer le confinement de leurs volatiles (volailles et oiseaux) à tous ceux qui en détiennent, y compris les particuliers.

Après l'apparition de foyers en Russie et au Kazakhstan cet été, l'épizootie a progressé récemment vers l'Europe de l'ouest.

Le modus operandi pour attraper les cygnes à Bruges était le suivant : au bout de cinq jours sans nourriture, des graines leur ont enfin été apportées, une manière de leur tendre un "piège", ont souligné les services municipaux.

Car concentrés sur leur alimentation les animaux étaient ainsi une proie plus facile pour l'emballage (dans des sortes de couvertures à scratch) et le transport en camion vers le refuge.

La capture elle-même s'est déroulée sur deux jours.

À Bruges, cité médiévale fortifiée parfois surnommée la "Venise du Nord", les cygnes sont la propriété de la ville, à l'inverse des canards et des hérons, qui ont donc échappé au confinement.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Escapade au temple Dô à Bac Ninh

Bac Son, la vallée des contemplations À plus de 160 km de Hanoï, Bac Son est une vallée paisible aux paysages magnifiques. Éloignés du tohu-bohu citadin, les visiteurs pourront s’immerger dans la vie quotidienne locale et se recueillir auprès des Tày et Nùng très hospitaliers.