02/04/2018 22:42
Grève massive et de longue durée dans le rail, nouvelles turbulences à Air France : la France se prépare à un "mardi noir" 3 avril dans les transports alors que la grogne sociale s'étend face aux réformes du président Macron.

>>Début de la grève SNCF, fortes perturbations prévues
>>Nouvelle grève pour les salaires à Air France, un quart des vols annulé

 

Sur les autoroutes françaises, des incitations au covoiturage sont visibles en prévision de la grève SNCF. Photo : AFP/VNA/CVN


Après plusieurs journées de mobilisation au succès mitigé, la grève des cheminots s'inscrit maintenant dans la durée, à un rythme de deux jours sur cinq jusqu'à fin juin, et pose le plus gros défi au président Emmanuel Macron depuis son arrivée au pouvoir en mai 2017.

Les syndicats de l'opérateur public SNCF protestent contre la suppression de l'embauche au statut spécial, les modalités d'ouverture à la concurrence ou encore la transformation de la SNCF en société anonyme, ce qui ouvre selon eux la voie à une future privatisation, ce que nie le gouvernement.

Le projet de réforme "vise à détruire le service public ferroviaire par pur dogmatisme idéologique" et "ne règlera pas le sujet de la dette, ni celui des dysfonctionnements", affirment les syndicats dans leur préavis.

Le mouvement, qui prévoit 36 jours de grève en près de trois mois, mise sur l'usure de l'opinion publique qui, d'après les sondages, estime pour l'instant cette grève injustifiée mais qui, espèrent les cheminots, pourrait basculer si l'exécutif continue à afficher la même intransigeance.

La direction de la SNCF prévoit un conflit très dur. Mardi 3 avril, elle table en moyenne sur un TGV sur huit et un train régional sur cinq en circulation. Seul le trafic international est à peu près épargné, avec trois Eurostar sur quatre et une circulation quasi normale sur les Thalys vers la Belgique.

 

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.