25/02/2019 16:00
C'est l'histoire d'une amitié improbable entre un pianiste noir raffiné et un gros bras d'origine italienne. Green Book, un road movie adapté d'une histoire vraie, a décroché dimanche 24 février l'Oscar très convoité du meilleur film.
>>Bohemian Rhapsody et Roma premiers grands primés aux Oscars
>>Les stars convergent vers Hollywood pour la grand-messe des Oscars

Mahershala Ali (gauche) et Viggo Mortensen aux Oscars le 24 février.
Photo: AFP/VNA/CVN

Le long métrage, qui se déroule dans l'Amérique ségrégationniste des années 1960, avait été nommé dans cinq catégories, dont celle du meilleur acteur dans un second rôle pour Mahershala Ali qui a été couronné pour son interprétation de l'artiste Don Shirley.

Viggo Mortensen, qui a pris 20 kg pour camper le rôle de Tony "Lip" Vallelonga, un chauffeur et garde du corps à la langue bien pendue, était lui en lice pour la statuette du meilleur acteur mais est rentré bredouille.

Green Book" a raflé la distinction suprême au détriment de sept autres films, dont Roma du Mexicain Alfonso Cuaron, produit par Netflix, et La Favorite du Grec Yorgos Lanthimos, qui avaient dominé les nominations.

Le film de Peter Farrelly avait déjà été récompensé en janvier du Golden Globe de la meilleure comédie et de celui du meilleur acteur dans un second rôle pour Mahershala Ali.

Co-écrit par le fils de Tony "Lip", Nick Vallelonga, Green Book raconte la naissance, sur les routes du Sud des États-Unis au début des années 1960, de l'amitié entre l'Italo-Américain aux mauvaises manières et le beaucoup plus fin Don Shirley, brillant pianiste classique. Une amitié qui a perduré jusqu'à la mort des deux hommes en 2013.

Le nom du film fait référence au Negro Motorist Green Book, un guide destiné aux automobilistes noirs à une époque où ces derniers n'étaient pas acceptés dans de nombreux hôtels ou restaurants.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam