03/02/2017 18:53
L’après-midi du 1er février, soit le 5 janvier du Nouvel An lunaire, les embouteillages ont eu tendance à augmenter sur les grands axes menant au centre-ville.
>>Pour régler les embouteillages à Hanoi
>>Hô Chi Minh-Ville cherche à mettre fin aux embouteillages
>>Issue pour les embouteillages dans les grandes agglomérations

Des milliers de moyens de transports bloqués dans la rue Giang Vo à Hanoï.
Photo : Huy Hùng/VNA/CVN

Le matin du 1er février, le dernier jour du congé du Têt, les forces de la police de la circulation de Hanoï se sont préparées à assurer la sécurité routière. Toutefois, à partir de 16h00, plusieurs grands axes menant au centre-ville comme Nguyên Trai - Khuât Duy Tiên, Pham Hùng - Pham Van Dông, Nguyên Van Cu - Nguyên Van Linh, Pháp Vân - Ngoc Hôi, étaient de plus en plus surchargés. Les moyens de transport sur la route Ngoc Hôi ont dû faire la queue sur plus d’un kilomètre, tandis que l’axe Pháp Vân - Câu Gie connaissait des embouteillages de plus de deux kilomètres.

En raison de la congestion du trafic, plusieurs autocars ont fait descendre leurs passagers sur la route, et il ont été verbalisés par des inspecteurs de la circulation.

À Hô Chi Minh-Ville, le nombre de personnes et de véhicules est très élevé à l’aéroport de Tân Son Nhât. La survenance d’embouteillages sur les axes conduisant au centre-ville pourrait continuer plusieurs jours. Les forces de sécurité de l’aéroport ont de grandes difficultés à régler cette situation, de sorte que la police de la circulation maintient 100% de ses effectifs, notamment à l’aéroport international de Tân Son Nhât, dans les gares et stations de bus, ainsi que sur les grands axes menant au centre-ville.

À partir du 31 janvier, soit le 4 janvier du Nouvel An lunaire, les prix des billets d'autocar au départ de Hanoï vers les provinces du Centre et du Sud sont devenus du triple des jours normaux en raison d’une forte augmentation de la demande de déplacement après le Têt traditionnel.
 
Mai Huong/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Ressusciter les estampes populaires de Kim Hoàng

Les vestiges de la citadelle de Thanh Chiêm à Quang Nam La citadelle de Thanh Chiêm est située à Diên Phuong, dans la province centrale de Quang Nam. Vestige historique national, elle était, sous la dynastie des Nguyên (1802-1945), considérée comme la capitale satellite de Huê et le centre politique, militaire, économique et culturel du Sud. Aujourd’hui, l’édifice est en ruine mais les autorités ont décidé de faire de Thanh Chiêm une nouvelle destination touristique.