31/07/2019 18:50
Sous le thème "EVFTA - Nouvel horizon pour une coopération globale", le ministère de l'Industrie et du Commerce a organisé, en collaboration avec la délégation de l'Union européenne (UE) et les ambassades des pays membre de l'UE au Vietnam, le Forum du commerce Vietnam - UE, le 30 juillet à Hô Chi Minh-Ville.
>>De nouveaux horizons s’ouvrent aux relations économiques Vietnam - UE
>>L’EVFTA va favoriser le développement de l’économie vietnamienne

Le Forum commercial Vietnam - UE, tenu le 30 juillet à Hô Chi Minh-Ville, a attiré plus de 300 délégués.

L’événement a vu la participation de plus de 300 délégués venus d’entreprises, de sociétés, de ministères, de services, de localités, d’ambassades des pays européens au Vietnam et de chercheurs.

Le Forum du commerce Vietnam - UE est une occasion pour les entreprises d'exportation vietnamiennes de se rencontrer, d’échanger et de rechercher des informations utiles sur le marché de l'UE, ainsi que de mettre à jour les politiques dans les activités commerciales, telles que: application de mesures techniques pour les marchandises d'exportation vietnamiennes, avertissement et analyse des répercussions des marchés sur les activités d'exportation... les aidant ainsi à élaborer des stratégies à long terme pour tirer parti au mieux des possibilités d’exportation vers le marché européens.

S'exprimant au forum, Hoàng Quôc Vuong, vice-ministre de l'Industrie et du Commerce, a déclaré: “L'accord EVFTA est une opportunité pour les entreprises vietnamiennes d'accroître les exportations de marchandises vers les pays de l'Union européenne, ce qui nous aidera également à créer un environnement d’affaires favorable, transparent et équitable pour toutes les entreprises. Dans un tel contexte, nos entreprises disposeront de conditions idéales pour améliorer leur compétitivité sur la scène internationale.

L'UE, le principal partenaire commercial du Vietnam

Miriam Garcia Ferrer, chargée du commerce et de l’économie de la Délégation de l'Union européenne au Vietnam, à la cérémonie d'ouverture du forum.

L’UE est actuellement le deuxième partenaire d’exportation du Vietnam. Textile et  chaussures en cuir,  téléphones mobiles, ordinateurs et produits agricoles sont des produits d'exportation importants du Vietnam vers les pays de l'UE.

Avec la signature par le Vietnam et l'UE des accords de libre-échange et de protection des investissements (EVFTA et EVIPA) en juin, dont l'entrée en vigueur est prévue début 2020, la suppression des barrières commerciales créera plus d'opportunités pour l'exportation de biens et l'expansion des marchés de consommation entre le Vietnam et les pays de l'UE.

Selon le ministère de l'Industrie et du Commerce, de 2000 à 2018, les échanges commerciaux entre le Vietnam et l'UE ont été multipliés par 13, passant d'environ 4,1 milliards d’USD à 55,84 milliards d’USD. Dans le même temps, les exportations vietnamiennes vers l’UE ont atteint près de 41,9 milliards d’USD et les importations en provenance de l’UE ont dépassé 13,9 milliards d’USD.

En termes d'investissements directs, jusqu’en juin 2019, l'UE comptait 27 pays et territoires investissant au Vietnam avec 3.205 projets, pour un investissement total de 53,1 milliards d’USD.

Et selon les statistiques des douanes vietnamiennes, les six premiers mois de 2019, le volume total des échanges commerciaux entre le Vietnam et l'UE a atteint 27,45 milliards d’USD (+1,67% par rapport à la même période de l’année 2018), dont 20,51 milliards d’USD d’exportations.

Réduction de taxes sur la plupart des lignes tarifaires

Des produits d'exportation vietnamiens présentés en marge du forum.

Selon l'accord de libre-échange Vietnam - Union européenne (EVFTA), l'UE éliminera progressivement tous les droits d'importation sur les marchandises en provenance du Vietnam, et ce pendant les sept prochaines années. De nombreux produits phares des exportations vietnamiennes  ne subiront aucune taxe lorsque l'accord entrera en vigueur. Jusqu'à 99,8% des catégories de produits bénéficieront de tarifs préférentiels avec une réduction d'impôt quasi totale, tandis qu'avec le Système généralisé de préférences (SPG) actuel, le Vietnam ne bénéficie d’impôt à 0% que sur environ 42% des groupes de marchandises.

Après sa mise en œuvre, l’EVFTA supprimera immédiatement 85,6% des lignes tarifaires, ce qui représente 70,3% du chiffre d'affaires à l'exportation du Vietnam vers l'UE.

Selon une étude du ministère du Plan et de l'Investissement, l’EVFTA contribuera à augmenter le chiffre d'affaires à l'exportation du Vietnam vers l'UE d'environ 20% d'ici 2020, de 42,7% d'ici 2025 et de 44,37% d'ici 2030. Sur la base de la capacité de production du Vietnam de produits de base et des engagements de réduction de la fiscalité pris par l'UE dans le cadre de l’EVFTA, il est prévu que les cinq principaux produits d'exportation offrant de fortes possibilités de croissance grâce à l’EVFTA sont les produits aquatiques, les fruits et légumes, les meubles, les chaussures et le textile-habillement.

Ces cinq secteurs où le Vietnam a des avantages en termes de production seront exonérés de taxes. Toutefois, pour développer et élargir leurs parts de marché dans l'UE, les entreprises vietnamiennes et les agences de gestion doivent se concentrer sur les questions suivantes: garantir les règles d'origine; sécurité alimentaire et hygiène; attacher de l'importance à la responsabilité sociale, à la transparence des informations sur l'environnement de production.

Selon Jean-Jacques Bouflet, vice-président d'EuroCham au Vietnam, "les entreprises vietnamiennes doivent aussi améliorer leur compétitivité. Les accords de libre-échange ne sont que des opportunités. Pour qu’ils se traduisent en valeurs commerciales réelles et en avantages économiques, la compétitivité doit progresser".

Texte et photos: Trung Khánh/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Franconomics 2019 : entreprises, universités et localités se relient

Le yacht français Le Lapérouse en escale à Hô Chi Minh-Ville Le yacht cinq étoiles de la série Explorers, Le Lapérouse, battant papillon français, a jeté l’ancre à Hô Chi Minh-Ville et y restera amarré pendant plusieurs jours. Il s’agit de la première visite de ce navire touristique dans la mégapole du Sud.