02/07/2018 17:09
Le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull) a remporté le Grand Prix d'Autriche de Formule 1, dimanche 1er juillet à Spielberg, devant les Ferrari du Finlandais Kimi Räikkönen et de l'Allemand Sebastian Vettel.
>>Grand Prix de Monaco: Ricciardo, la tête et les jambes
>>GP de Chine: Red Bull et Ricciardo jouent au chamboule-tout

Le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull) vainqueur du Grand Prix d'Autriche de Formule 1, le 1er juillet à Spielberg.
Photo: AFP/VNA/CVN

Il s'agit de la quatrième victoire de la carrière du pilote de 20 ans, qui s'est imposé devant des dizaines de milliers de ses fans ayant fait le déplacement. "C'est incroyable de gagner avec une Red Bull au Red Bull Ring devant tous ces supporters hollandais", s'est réjoui Verstappen. Visiblement très ému, il a d'abord oublié de garer sa monoplace dans l'aire réservée aux pilotes montant sur le podium.

"Aujourd'hui, c'était vraiment une belle journée", a ajouté le plus jeune vainqueur d'un GP de l'histoire de la F1, pas épargné par les critiques depuis le début de la saison en raison de nombreuses erreurs.

De son côté, Vettel reprend la tête du Championnat du monde pour un point au Britannique Lewis Hamilton (Mercedes), qui a abandonné au 64e tour, comme son équipier finlandais Valtteri Bottas, parti en pole position, au 14e tour.

La dernière fois que Hamilton n'avait pas vu le drapeau à damier remontait à un GP de Malaisie disputé en octobre 2016. Le quadruple champion du monde restait sur 33 arrivées dans les points.

Verstappen s'est emparé de la tête de la course grâce à une erreur stratégique de Mercedes qui, lors du déclenchement de la voiture de sécurité virtuelle (VSC), n'a pas rappelé aux stands Hamilton, alors leader après l'abandon de Bottas.

Les rivaux du Britannique ont eux choisi cet instant pour chausser de nouveaux pneus, ce qui rappelle la mésaventure déjà vécue par Mercedes en ouverture de la saison au GP d'Australie.

Le Français Romain Grosjean (Haas) a marqué ses premiers points de la saison de très belle manière en terminant 4e devant son équipier danois Kevin Magnussen. Les deux Force India du Français Esteban Ocon et du Mexicain Sergio Pérez ont fini aux 6e et 7e rangs.

L'Espagnol Fernando Alonso (McLaren-Renault), parti de la voie des stands, a signé une superbe remontée pour devancer à la 8e place les Sauber du Monégasque Charles Leclerc et du Suédois Marcus Ericsson. L'écurie suisse n'avait pas placé deux pilotes ensemble dans les points depuis le GP de Chine 2015.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

Hanoï se tourne vers un tourisme L’Association du tourisme de Hanoï s’emploie à promouvoir un environnement sans fumée de tabac dans les restaurants, les hôtels et les lieux touristiques de la capitale.