04/06/2014 16:34



Le gouvernement colombien et la guérilla des FARC ont appelé le 3 juin à La Havane à défendre le processus de paix en cours à l'approche du second tour de l'élection présidentielle le 15 juin en Colombie. Le chef de la délégation gouvernementale Humberto de la Calle a appelé les Colombiens, et en particulier les militaires et les policiers, à "ne pas se laisser berner par ceux qui n'ont d'autre intérêt que d'attaquer ce processus avec une impardonnable campagne de désinformation". Son homologue des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC), Ivan Marquez, a parallèlement affirmé que "toute la Colombie doit défendre le processus de paix". Le second tour de la présidentielle oppose le président sortant Juan Manuel Santos, qui a initié le processus de paix négocié depuis novembre 2012 à La Havane, et le candidat de l'opposition Oscar Ivan Zuluaga, ferme adversaire de ce processus. Selon les sondages, les deux hommes sont au coude-à-coude.

AFP/VNA/CVN




Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.