01/11/2020 11:00
Le Centre vit une période éprouvante, marquée par les inondations causées par les typhons. Le gouvernement agit rapidement en apportant un soutien urgent et bienvenu aux sinistrés auquel se joignent les efforts de la communauté dans son ensemble.
>>Pour une société résiliente aux catastrophes naturelles
>>Le Vietnam dans l'œil du cyclone
>>Protéger les mangroves, un enjeu vital pour Tam Giang

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (droite) soulage les sinistrés du village de Dông Tu, dans la province de Quang Binh, le 24 octobre.
Photo : VNA/CVN

Les inondations et les glissements de terrain provoqués par les pluies diluviennes sont la cause d’énormes dégâts et des scènes de désolation, des provinces allant de Nghê An à Quang Ngai. Face à la situation alarmante dans le Centre, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc s’est rendu le 24 octobre dans la province de Quang Binh pour proposer des solutions aux conséquences désastreuses des inondations, avant de travailler avec les dirigeants des provinces sinistrées. Le chef du gouvernement a visité les écoles maternelles de Hiên Ninh et de Dông Tu à Quang Binh pour montrer son soutien aux victimes. Il a demandé aux localités et aux secteurs de se préparer à faire face aux typhons Saudel et Molave dont l’impact est imminent.

Auparavant, le vice-Premier ministre permanent Truong Hoà Binh s’était rendu à Quang Nam et Quang Tri tandis que la vice-présidente de l’Assemblée nationale Tong Thi Phong avait rendu visite aux sinistrés de Thua Thiên-Huê.

500 milliards de dôngs et 5.000 tonnes de riz

Le chef du gouvernement a demandé aux autorités locales de déployer tous les efforts possibles pour aider les sinistrés à retrouver une vie stable en assurant leurs moyens d’existence et en mobilisant les aides de la communauté et des organisations internationales, afin de leur rendre leur autonomie et qu’ils puissent surmonter les difficultés auxquelles ils font face. Il faut à tout prix que les victimes soient protégées du froid et de la faim, a-t-il souligné.

Il a également demandé aux ministères, secteurs et localités de se concentrer sur la résolution des problèmes liés au développement sûr de l’hydroélectricité, au reboisement et à l’application des technologies de l’information dans les prévisions météorologiques. Il les a également priés d’allouer des ressources de soutien aux provinces sinistrées et d’amender le décret N°64 du gouvernement sur les activités de secours et des aides humanitaires.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a décidé d’accorder à ces cinq provinces du Centre 500 milliards de dôngs tirés du budget national afin de financer les activités de sauvetage et de régler les conséquences des inondations. Quang Binh, Quang Tri, Thua Thiên-Huê, Quang Nam et Hà Tinh recevront chacune 100 milliards de dôngs. Auparavant, le gouvernement avait déjà décidé de confier au ministère des Finances 5.000 tonnes de riz également extraites de la Réserve nationale pour les répartir entre ces cinq provinces. Le gouvernement a demandé aux Comités populaires des provinces de distribuer rapidement le riz aux personnes dans le besoin, conformément à la réglementation.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a aussi recommandé aux localités de fournir tous les produits de première nécessité aux sinistrés, de continuer les contrôles et de réexaminer les zones à haut risque dans le but de les évacuer à temps.

Les inondations ont causé de lourds dégâts dans le Centre, privant de nombreuses familles de leur domicile.
Photo : VNA/CVN

Soutien communautaire

Un mouvement de collecte de fonds pour soutenir les sinistrés au Centre a été lancé par le Front de la Patrie du Vietnam le 19 octobre dans l’ensemble du pays. Les collectivités, entreprises et individus de Hanoï ont fait don de plus de 22 milliards de dôngs (près d’un million d’USD) et de biens de première nécessité. La Croix-Rouge du Vietnam a, quant à elle, déployé la 3e phase de la campagne de secours à Quang Binh, Quang Tri et Hà Tinh en collectant une somme d’argent et des marchandises pour une valeur totale de près 2,7 milliards de dôngs.

La communauté des Vietnamiens à l’étranger, les ambassades et les organisations étrangères au Vietnam ont également envoyé des dons financiers et matériels. Par l’intermédiaire de l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA), le gouvernement japonais a financé 50 purificateurs d’eau et 250 matelas gonflables au service de la province de Thua Thiên-Huê.

Le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) se mobilise, de son côté, pour venir en aide aux enfants du Centre en accordant au moins 100.000 USD à cette région. "L’UNICEF a alloué un montant initial de 100.000 USD pour les secours d’urgence dans les domaines de l’eau, de l’assainissement, de l’hygiène, de la santé, de la nutrition et de l’éducation, ainsi que pour le soutien psychosocial et la protection des enfants", a déclaré Rana Flowers, représentante de l’UNICEF au Vietnam.

Fidèles à la tradition de solidarité et d’entre-aide mutuel, divers organisations et individus, directement ou par l’intermédiaire des organisations de réception de dons, continuent d’offrir des biens et des soutiens financiers aux populations sinistrées.          
Synthèse/VNA/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Escapade au temple Dô à Bac Ninh

Une conférence nationale sur le tourisme prévue à Quang Nam Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a accepté la proposition d'organiser la Conférence nationale sur le tourisme dans la province de Quang Nam (Centre), afin de passer en revue les développements récents de l'industrie du tourisme, et de proposer des mesures pour l'aider à se redresser.