19/03/2020 11:28
Afin de réduire le risque de contamination du COVID-19, le gouvernement a mis en ligne sur le portail national des services publics onze nouveaux services. La gouvernance électronique s’améliore au Vietnam pour la plus grande satisfaction des contribuables et des entreprises.
>>Améliorer la qualité des services publics en ligne
>>Le Premier ministre exhorte à accélérer le développement de l’e-gouvernement


Désormais, pour déclarer les actes de naissance et de décès, souscrire un abonnement d’eau et d’électricité, régler des factures, remplir des formulaires de douanes et payer ses impôts, les particuliers et les entreprises n’ont plus besoin de se déplacer. Tout s’effectue via Internet.

Alors que le gouvernement appelle les habitants à éviter les rassemblements pour se prémunir du COVID-19, la mise en ligne de ces nouveaux services administratifs est vivement appréciée de la population. Après seulement trois mois, le portail national des services publics a enregistré 77.200 abonnés, 21 millions de visites et plus de 5.700 appels au numéro de téléphone d’assistance.

"Les consultations juridiques, les paiements d’impôt et d’amendes routières sont les services les plus utilisés. Le portail national des services publics permet aux utilisateurs de se renseigner sur les démarches administratives et de gagner un temps précieux", a déclaré le ministre responsable du Bureau gouvernemental Mai Tiên Dung.

Système national des documents numériques

Le PM Nguyên Xuân Phuc (centre) appuie le bouton pour inaugurer le système e-Cabinet, le 24 juin 2019 à Hanoï. Photo : Thông Nhât/VNA/CVN

L’année 2019 a marqué un vrai tournant dans les réformes administratives car de très nombreux outils numériques ont été mis en service. Parmi les plus significatifs, on retiendra le système national des documents numériques, le service e-Cabinet permettant de gérer les réunions de l’exécutif, la base de données du secteur de l’assurance ou encore le portail national des services publics.

Aujourd’hui, tous les organes publics et municipalités locales sont reliés au portail des services publics et peuvent échanger des documents via Internet, fait savoir le ministère de l’Information et de la Communication.

Occupant la 88e place du classement des 193 pays par indice de développement de la gouvernance électronique, le Vietnam a encore un long chemin à parcourir. Le gouvernement s’applique donc aujourd’hui à moderniser les différents outils informatiques utilisés par les organes locaux.

"Pour assurer la bonne transmission des documents entre les différents organes publics, les autorités municipales doivent mettre à jour leurs logiciels de gestion et traiter les dossiers déposés sur le portail national des services publics", a précisé Mai Tiên Dung.

En 2020, le gouvernement publiera différents arrêtés sur la gestion des bases de données numériques, sur la vérification et la protection de l’identité sur Internet. À l’Assemblée nationale, les députés examineront les amendements des lois sur les transactions numériques et l’archivage. L’objectif du gouvernement est ambitieux : accélérer les réformes administratives, prévenir la corruption,  stimuler le développement économique et l’attraction du pays.

VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

La pagode Bút Tháp, chef-d’œuvre d’architecture Dans le petit village de Dinh Tô, à 25 km au nord-est de Hanoï, se trouve un des plus vieux lieux de culte bouddhiste du Vietnam : la pagode Bút Tháp, littéralement la pagode de la Tour du pinceau. Véritable bijou architectural, sa visite s’impose.