13/04/2019 17:23
Le géant américain Google a choisi le Ghana pour accueillir son premier laboratoire de recherche spécialisé sur l'intelligence artificielle, assurant vouloir répondre aux problèmes socio-économiques, politiques ou environnementaux qui se posent sur le continent.
>>Intelligence artificielle: boom mondial des inventions
>>L'intelligence artificielle de Google s'implante à Paris

Une salariée au Centre de recherche spécialisé sur l'intelligence artificielle de Google installé à Accra, le 10 avril. Photo: AFP/VNA/CVN

De tels "tech-labs" ont déjà ouverts dans les plus grandes villes de l'hémisphère nord (Tokyo, Zurich, Montréal, Paris...) mais l'inauguration de l'un d'eux à Accra, cette semaine a représenté une petite révolution technologique en Afrique.

Comment utiliser l'intelligence artificielle pour pallier aux pénuries de médecins ou aider aux dépistages de cancers?

Comment aider des petits agriculteurs dans leur récolte ou des artisans à détecter des défauts dans l'utilisation de leurs machines? Prévenir les catastrophes naturelles?

"L'Afrique est confrontée à de nombreux défis, et l'utilisation de l'intelligence artificielle peut y être plus importante encore ici qu'ailleurs", a expliqué Moustapha Cissa, directeur du nouveau centre Google d'Accra, lors de son inauguration mercredi 10 avril.

Grâce aux algorithmes, à la reconnaissance vocale ou d'écriture, de nombreux documents pourraient désormais être traduits dans les langues vernaculaires africaines, qui se comptent par centaines sur le continent.

Les petits agriculteurs pourraient également détecter des problèmes sur leur production plus en amont ou évaluer les prix des marchés en ligne.
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Seize journalistes francophones à l’atelier de formation au reportage

Rendez-vous au Festival des fleurs de Dà Lat en décembre Le 8e Festival floral de Dà Lat se déroulera du 20 au 24 décembre dans les villes de Dà Lat, Bao Lôc et d’autres districts de la province de Lâm Dông, sur les hauts plateaux du Centre.