02/03/2020 22:24
Google et Microsoft accélèrent la délocalisation de leur production de téléphones, d’ordinateurs portables et d’autres appareils de la Chine vers l’Asie du Sud-Est dans le contexte d’aggravation de l’épidémie du nouveau coronavirus (COVID-19). Les destinations préférées seraient Vietnam et Thaïlande, selon Nikkei Asian Review.
>>Vers l’objectif de 100.000 entreprises numériques en 2030
>>Panorama de l'industrie technologique du Vietnam en 2019


Un ordinateur portable Surface de Microsoft et un téléphone Pixel de Google.
Photo : Reuters/VNA/CVN

Google se prépare à commencer en avril prochain à produire son dernier modèle de smartphone à bas prix, appelé Pixel 4A, avec des partenaires du nord du Vietnam. Parallèlement, le prochain modèle de cette génération, qui devrait s’appeler Pixel 5, sera également produit, au second semestre, en Asie du Sud-Est.

Google a demandé à un partenaire  de longue date de mettre en place une ligne de production  en Thaïlande pour des produits "maison intelligente", dont   haut-parleurs intelligents à commande vocale comme le Nest Mini. Les premiers produits devraient être expédiés ce premier semestre.

Pour sa part, Microsoft prévoit de produire au deuxième trimestre sa gamme Surface, y compris ordinateurs portables et ordinateurs de bureau, dans le nord du Vietnam. "La production initiale au Vietnam sera faible, mais augmentera, et c’est la direction que Microsoft souhaite", a déclaré à Nikkei un responsable de la chaîne d’approvisionnement de ce groupe américain.

Selon des sources, ces deux sociétés envisagent toujours de délocaliser leur  production hors de Chine, et ce même si Washington et Pékin ont signé la première phase d’un accord commercial. "L’épidémie de coronavirus n’a fait que renforcer leur détermination", a indiqué la source.

Google exige même que ses fournisseurs évaluent la faisabilité et le coût du démantèlement de certains équipements et de leur expédition de Chine au Vietnam par transport routier, maritime ou aérien, dans le contexte où le COVID-19 a empêché en février les usines de reprendre leurs activités.

Et Microsoft a lancé son plan de production au Vietnam plus tôt que prévu en raison aussi de l’épidémie.

Par rapport aux marques technologiques axées sur le matériel telles qu’Apple, HP et Dell, Google et Microsoft ont plus de souplesse pour déplacer leur production hors de Chine - le plus grand centre de fabrication d’électronique dans le monde, ont déclaré à Nikkei trois dirigeants de la chaîne d’approvisionnement.

Google a commencé à déplacer la production de certains produits hors de Chine l’année dernière. Il a demandé à l’un de ses partenaires de convertir une ancienne usine Nokia dans la province de Bac Ninh pour y produire des téléphones Pixel, a rapporté Nikkei.

Une autre usine de la province de Vinh Phuc a également été utilisée par Google comme lieu de fabrication de smartphones, selon Nikkei. Grâce à un partenariat avec de nombreux partenaires, Google a également déplacé l’année dernière sa production de serveurs de données centraux à Taïwan et a commencé fin 2019 à fabriquer au Vietnam d’autres petits produits de "maison intelligente" tels que  routeur Internet Nest Wifi. 

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Le tourisme vietnamien se lance dans l’accueil virtuel "Bonjour, bienvenue à l’hôtel A. Je suis votre réceptionniste virtuelle Aimesoft. En quoi puis-je vous aider ?". Voici le surprenant message que les touristes pourront bientôt entendre dès leur arrivée dans les hôtels munis de la technologie AimeHotel. Une intelligence artificielle présentée pour la première fois au Vietnam.