07/09/2018 20:21
Comme à ses plus belles heures, Tiger Woods a écoeuré la concurrence avec une carte impressionnante de 62 (-8) lors du premier tour du BMW Championship, jeudi 6 septembre près de Philadelphie.
>>Ryder Cup: après six années d'absence, Woods fait son retour
>>Golf: un duel Woods/Mickelson pour 9 millions de dollars à Las Vegas

L'Américain Tiger Woods lors du 1er tour du BMW Championship, le 6 septembre à Newtown Square en Pennsylvanie.
Photo: AFP/VNA/CVN

Son meilleur score sur une journée depuis plus de cinq ans, son meilleur premier tour depuis 1999: le "Tigre", 42 ans, a remonté le temps et n'a pas fait de détails sur le parcours de Newtown Square. Seul un autre ancien N°1 mondial, le Nord-Irlandais Rory McIlroy, a réussi à l'accrocher et à finir la journée à son niveau avec lui-aussi une carte de 62.

Woods, de retour au premier plan après quatre saisons désastreuses émaillées de quatre opérations du dos et de déboires personnels, a rallié le club-house avec sept birdies, un eagle et un bogey sur sa carte.

Il faut remonter à août 2013 pour trouver trace d'une meilleure carte pour Woods (61) sur le circuit professionnel américain (PGA), à l'occasion de sa 79e -et pour l'instant dernière- victoire de sa carrière, dans le Bridgestone Invitational.

Woods a réussi une première partie de parcours impressionnante, conclue sur le score de 29 (-6), une première pour lui depuis 2007 qui lui a fait miroiter une carte finale de 59, le Graal pour tout golfeur professionnel.

Le joueur aux 14 titres du Grand Chelem a débuté sa journée avec trois birdies sur les quatre premiers trous et s'est ensuite offert un eagle.

Fatigué par la chaleur

Il a toutefois baissé de rythme sur la seconde partie du parcours avec son seul bogey de la journée sur l'avant-dernier trou. "J'ai réussi quelques beaux putts sur les premiers trous, cela m'a bien lancé pour la journée, finir les huit premiers trous avec (un score de) 29 m'a beaucoup aidé", s'est félicité Woods. "C'était une bonne journée, je me sens un peu fatigué avec cette chaleur humide", a-t-il toutefois noté.

"La chaleur est difficile à supporter pour moi, car elle me fait perdre du poids, de la puissance et de l'endurance", a constaté Woods, sélectionné en début de semaine pour sa huitième Ryder Cup, la première depuis 2012.

Même si les prévisions annoncent un rafraichissement des températures et de fortes pluies vendredi 7 septembre, il est encore bien trop tôt pour envisager une victoire dans cette 3e des quatre épreuves des play-offs de fin de saison, ouverte aux 70 meilleurs joueurs de l'année.

Car McIlroy, 8e mondial, a fait lui aussi forte impression: il a notamment enchaîné cinq birdies de suite, avant de coincer en fin de journée avec deux bogeys sur les trois derniers trous.

L'Américain Xander Schauffele, à la lutte avec Tony Finau pour la dernière place dans l'équipe américaine de Ryder Cup, est 3e à un coup des co-leaders (63).

Son compatriote Bryson DeChambeau, vainqueur coup sur coup du Northern Trust et du Dell Technologies Championship, a commencé la semaine timidement à la 20e place (67).

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’ancien ambassadeur de France et son amour spécial pour Hanoï

Bà Ria-Vung Tàu mise sur ses fêtes pour séduire plus Depuis 300 ans, la station balnéaire de Bà Ria-Vung Tàu occupe une place particulière dans le Sud du Vietnam. Dotée de paysages naturels exceptionnels et d’un riche patrimoine culturel et historique, le tourisme est un secteur économique majeur de cette province.