02/06/2020 11:01
Dans un article récemment publié, le site Global Risk Insights (GRI) indique que les accords de libre-échange et de protection des investissements entre l’Union européenne (UE) et le Vietnam auront un impact énorme sur les entreprises exportatrices, les investisseurs étrangers et les consommateurs au Vietnam.
>>BM : l'économie vietnamienne pourrait se rétablir rapidement 
>>Prévisions économiques positives pour 2020

Capture d'écran de l'article dans le site Global Risk Insights.
Photo : Hoàng Phuong/CVN

Pour les exportateurs vietnamiens, l’accord de libre-échange entre l’UE et le Vietnam (EVFTA) sera une porte d'entrée sur un marché de 18 billions d'USD. Le gouvernement vietnamien estime qu’il permettra aux exportations vers l'UE d'augmenter de 42,7% d'ici 2025. Environ 71% des droits de douane seront supprimés pour les exportateurs vietnamiens, y compris dans des secteurs clés tels que le textile, l'électronique, la chaussure et l'agriculture. Certains, comme les textiles et les chaussures, auront un délai de sept ans pour la suppression progressive des droits de douane. Compte tenu de l'intensité de main-d'œuvre de ces secteurs, l'accord de libre-échange pourrait également avoir un effet positif net sur le revenu national au Vietnam.

Pour les investisseurs européens, l’accord indique une évolution positive de l'environnement des affaires au Vietnam. L'IDE au Vietnam s'élève à 38,2 milliards d'USD. Une grande partie de cet investissement a été injectée dans le secteur manufacturier (64,6% du capital investi). Les investisseurs de l'UE représentent 50,1% du total des projets d'IDE et 50,6% du capital promis au Vietnam. Cet IDE a ciblé des secteurs tels que la fabrication lourde avec 180 projets totalisant 4,2 milliards d'USD et l'exploration pétrolière et gazière avec 19 projets d'une valeur de 2,5 milliards d'USD.

Plus de 70% des exportations
du Vietnam sont liées à l'IDE


Les données montrent que plus de 70% des exportations du Vietnam sont liées à l'IDE. Les investisseurs de l'UE bénéficieront donc également de l'expansion des capacités d'exportation en raison de la baisse des droits à l'importation dans l'UE.

Le libre-échange aura également des effets importants pour les entreprises qui importent de l'UE, en particulier dans des secteurs tels que l'agriculture, les produits pharmaceutiques et l'automobile.

En conclusion, les accords de libre-échange et de protection des investissements entre l’UE et le Vietnam constitueront des sources supplémentaires de gains pour l’économie vietnamienne. Les exportateurs vietnamiens auront certainement un accès préférentiel au marché européen de 18 billions d'USD. En outre, comme plusieurs investisseurs ont des intérêts à l'exportation, les investisseurs pourraient également en bénéficier, en particulier dans l'industrie lourde. Ils seront également avantageux pour les importateurs vietnamiens, ce qui pourrait se traduire par une baisse des coûts de production pour les entreprises locales. Les deux accords pourront aider le Vietnam à augmenter ses parts de marché en UE à moyen et à long termes.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai

Un champ d’ananas pour affoler son compteur de Hormis les cavernes Mua ou Tam Côc - Bich Dông, la province de Ninh Binh abrite également une nouvelle destination attirant les visiteurs. Il s’agit d’un champ d’ananas dans la ville de Tam Diêp.