23/12/2015 23:15
Trois jours après l'énorme glissement de terrain survenu dans une zone industrielle de Shenzhen, dans le Sud de la Chine, un survivant a été miraculeusement extrait mercredi 23 décembre de l'amas de terre et de boue, ont indiqué les sauveteurs.
>>Un des deux survivants retirés du glissement de terrain de Shenzhen décédé
>>Chine : les renforts rejoignent les secours suite au glissement de terrain de Shenzhen

Des secouristes à la recherche de survivants le 23 décembre après un glissement de terrain à Shenzhen en Chine. Photo : AFP/VNA/CVN

Mais les espoirs étaient minces de sauver les quelque 70 disparus encore ensevelis sous les décombres, malgré les efforts des secours travaillant nuit et jour depuis le déclenchement de la catastrophe dimanche en fin de matinée.

Après quelque 72 heures confiné dans une petite pièce d'un des bâtiments enfouis sous des tonnes de terre, bénéficiant apparemment d'une poche d'air, le jeune Tian Ming, âgé de 19 ans, a pu être extrait par les secouristes au prix de plusieurs heures d'efforts, selon les pompiers, qui ont pu lui insuffler de l'oxygène et lui administrer des perfusions en attendant qu'il soit enfin dégagé.

Transporté à l'hôpital, son état était décrit comme stable mais il devait passer sur la table d'opération, a indiqué le directeur de l'établissement où il est traité, M. Wang Guangming.

Sur les images de la scène, on pouvait voir pompiers et militaires de la police armée portant sur une civière le rescapé vers une ambulance.

De premières informations avaient fait état de deux survivants, dont l'un grièvement blessé, avant que les pompiers n'annoncent son décès. Il pourrait s'agir de la même personne que celle dont la dépouille a été retirée des décombres vers 10h00 mercredi 23 décembre, a indiqué sur son site internet le quotidien local de Shenzhen.

Deux morts, quelque 70 disparus

Un premier corps avait été retiré mardi 22 décembre de l'énorme amas de boue, qui a recouvert une zone industrielle de la périphérie de Shenzhen où étaient logés de nombreux travailleurs migrants venus d'autres régions. Le jeune survivant est ainsi originaire de Chongqing (Sud-Ouest), ont indiqué les secours.

Selon un décompte officiel actualisé mardi 22 décembre par les autorités, 76 personnes étaient portées disparues.

Après la découverte de ce survivant et des deux morts annoncés, ce bilan devrait être désormais de quelque 70 disparus encore enfouis sous les décombres, des incertitudes demeurant sur leur nombre exact.

Quelque 3.000 sauveteurs --pompiers, militaires et secouristes--, utilisant des dizaines de pelleteuses, des "détecteurs de vie" et 30 chiens renifleurs, ont été mobilisés pour les secours.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bravo aux lauréats du concours «Jeunes Reporters Francophones»

Bientôt la Semaine verte du tourisme et du patrimoine à Hanoï La deuxième édition de la Semaine verte du tourisme et du patrimoine - l’endroit de rencontre des hommes et de la nature se déroulera du 21 au 23 novembre dans le centre de la culture et des arts du Vietnam (N°2, rue Hoa Lu) à Hanoï.