29/01/2019 08:39
Glass, dernier volet de la trilogie de super-héros réalisée par M. Night Shyamalan, est resté largement en tête du box-office nord-américain pour sa seconde semaine d'exploitation, selon les chiffres définitifs publiés lundi 28 janvier par la société spécialisée Exhibitor Relations.
>>Budapest, nouvelle usine à rêve hollywoodien
>>La comédie d'action 2 Guns en tête du box-office nord-américain

L'acteur Bruce Willis, lors de l'avant-première de "Glass" à New York, le 15 janvier. Photo: AFP/VNA/CVN

Le film réunit les trois héros croisés dans les films Incassable (2000) et Split (2016), pour un affrontement final qui joue avec les notions de bien et de mal, une thématique récurrente ces dernières années, vue également chez Marvel et DC. Glass a enregistré 18,9 millions de dollars de recettes durant le weekend, ce qui porte son total à 73,4 millions depuis sa sortie, il y a onze jours.

À bonne distance, mais bien accroché à la deuxième place, The Upside, adaptation du film-phénomène français Intouchables, continue son beau parcours inattendu, avec 11,9 millions de dollars de recettes de vendredi à dimanche, et 62,8 millions en trois semaines. Comme la semaine dernière, Aquaman complète le podium, avec 7,3 millions de dollars de billets vendus aux États-Unis et au Canada, et 316,5 millions en six semaines.

Immédiatement derrière se glisse Alex, le destin d'un roi, film inspiré de la légende du roi Arthur, dans lequel un jeune collégien britannique découvre la fameuse épée Excalibur et tente de sauver l'humanité. Bien reçu par la critique, ce long-métrage a glané 7,2 millions de dollars au box-office nord-américain ce weekend pour sa sortie dans les salles. Nommé aux Oscars, le film d'animation Spider-Man: New Generation reste calé à la cinquième place, avec 6,1 millions de dollars de recettes et 169 depuis sa sortie.

AFP/VNA/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gâteau phu thê, une friandise rustique irrésistible

La Dans un contexte de déplacements limités et de sentiment d’insécurité, les mini-voyages à proximité du domicile sont en plein essor dans le monde entier y compris au Vietnam.