14/12/2018 11:14
Le gouvernement français appelle les "Gilets jaunes" à ne pas manifester ce samedi 15 décembre, estimant que la colère a été "entendue" par l'exécutif, a déclaré jeudi 13 décembre le porte-parole Benjamin Griveaux sur la chaîne CNews.
>>"Gilets jaunes": le président de la BCE "confiant" dans la gestion du gouvernement français
>>France: un "gilet jaune" tué après avoir été percuté par un camion à Avignon

Le porte-parole du gouvernement français, Benjamin Griveaux, à Paris.
Photo: AFP/VNA/CVN 

"Ce que nous vous demandons en responsabilité, c'est d'être raisonnables samedi 15 décembre et de ne pas aller manifester", a-t-il indiqué, compte tenu de l'ampleur de la mobilisation des forces de l'ordre ces dernières semaines pour encadrer les manifestations et au regard de l'attentat de Strasbourg survenu mardi 11 décembre.

"Il faut maintenant que le mouvement s'arrête", a pour sa part affirmé sur la radio France Inter, Richard Ferrand, président LREM de l'Assemblée nationale. La veille, la ministre française de la Justice Nicole Belloubet avait déclaré que "le mouvement devait cesser" après les réponses apportées par le président de la République lors de sa dernière allocution.

Une nouvelle journée de mobilisation des "Gilets jaunes" est prévue ce samedi 15 décembre, les autorités françaises ayant déjà indiqué que le même dispositif de sécurité que celui du samedi 8 décembre serait appliqué.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le pont Long Biên, un des monuments historiques inoubliables de Hanoï.

La zone du patrimoine de Huê sera ouverte gratuitement pendant le Têt Pendant les trois jours du Têt du Cochon 2019, soit entre le 5 et 7 février, la visite sera gratuite pour tous les sites qu'abrite l’ancienne Cité impériale de Huê, selon le Centre de préservation des vestiges de l'ancienne Cité impériale de Huê.