15/08/2019 13:38
La Cour suprême de Gibraltar doit décider jeudi 15 aout si elle autorise le pétrolier iranien arraisonné le mois dernier près du territoire britannique à repartir, alors qu'un accord entre Londres et Téhéran semble possible.
>>Londres exhorte Téhéran à "libérer" le pétrolier battant pavillon britannique
>>Regain de tension dans le Golfe: l'Iran saisit un pétrolier britannique

Le pétrolier iranien "Grace 1" (haut), et une patrouille des Gardiens iraniens de la Révolution près du pétrolier britannique "Stena Impero".
Photo: AFP/VNA/CVN
Le Grace 1, chargé de 2,1 millions de barils de pétrole, a été arraisonné le 4 juillet par la police de Gibraltar et les forces spéciales britanniques, provoquant une crise diplomatique entre Téhéran et Londres.

Téhéran assure que le pétrolier naviguait dans les eaux internationales.

Le 19 juillet, l'Iran a immobilisé dans le détroit d'Ormuz un pétrolier britannique, le Stena Impero, soupçonné de "non-respect du Code maritime international".

La Cour suprême de Gibraltar doit étudier jeudi 15 août le cas du Grace 1 à partir de 10h30 heure locale (08h30 GMT), et devrait rendre sa décision dans la journée.

Elle a jusqu'à présent prolongé l'immobilisation du navire jusqu'au samedi 17 août.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découverte d’un village de broderie centenaire à Nam Dinh

Le tourisme sur l'île de Phu Quy connaît un bel essor Le district de Phu Quy, dans la province de Binh Thuân au Centre, dispose d'un fort potentiel dans le développement de l'économie maritime, notamment le tourisme, grâce à ses conditions naturelles favorables et à ses paysages magnifiques.