02/03/2018 21:21

>>Le Ghana et l'Égypte s'engagent à coopérer dans la lutte contre le terrorisme
>>L'UE met en garde le Ghana contre la monétisation des élections

Le Ghana a enregistré son premier décès lié à la fièvre de Lassa en 2018, après que cette maladie a déjà tué au moins 72 personnes au Nigeria au cours des sept dernières semaines. Le décès a été signalé à l'Hôpital général de la ville portuaire de Tema, à 38 km à l'est de la capitale, a confirmé jeudi 1er mars un haut responsable du Service de santé du Ghana (GHS). Anthony Nsiah-Asare, directeur général du GHS, a indiqué que le personnel de première ligne de l'hôpital qui avait été en contact avec le patient avant son décès était en train d'être examiné. Une enquête est également en cours pour essayer de déterminer la situation exacte et les relations du défunt, afin d'empêcher le virus de se propager. Le GHS a par ailleurs mis en place plusieurs mesures pour tenter de contrôler la diffusion de la maladie, en maintenant notamment une surveillance maximale et en alertant toutes les institutions sanitaires à travers le pays. La fièvre de Lassa est une fièvre hémorragique sévère, endémique au Bénin, au Ghana, en Guinée, au Liberia, au Mali, en Sierra Leone et au Nigeria.


APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.