20/03/2018 22:38
Un séminaire international sur la gestion et l’utilisation durable du paysage culturel et du système écologique-historique de la zone des mausolées royaux de la dynastie des Nguyên (1802-1945), dernière dynastie féodale au Vietnam, a eu lieu le 20 mars à Huê (Centre).
>>Trois robes royales de la dynastie des Nguyên seront mises aux enchères à Paris
>>Huê : six anciens objets de la dynastie des Nguyên reconnus trésors nationaux

Vue partielle du mausolée Minh Mang à Huê. Photo : Hô Câu/VNA/CVN

Organisé par le Centre de conservation des monuments de Huê, l’Institut de l’aménagement urbain et l’Université japonaise Waseda, ce séminaire vise à évaluer les résultats des programmes de coopération dans les études sur le paysage et l’environnement écologique et historique des mausolées royaux de la dynastie des Nguyên afin d’élaborer des solutions convenables pour la préservation du paysage pour les patrimoines de Huê.

Dans son intervention à ce séminaire, le Docteur Phan Thanh Hai, directeur dudit Centre a fait savoir que le paysage naturel est considéré  comme un élément important dans la structure architecturale en général et l’espace de chaque patrimoine en particulier. Pour l’ensemble des monuments de l’ancienne cité impériale de Huê, un patrimoine culturel mondial reconnu par l’UNESCO, le paysage naturel est encore plus important.

La préservation du système des vestiges de la dynastie des Nguyen est durable et le paysage naturel est géré et exploité de manière appropriée en se basant sur la loi vietnamienne et les conventions internationales sur les patrimoines mondiaux.

L’ensemble des mausolées royaux de la dynastie des Nguyên fait partie d’une fraction importante de l’ensemble architecturale de l’ancienne cité impériale de Huê.

Il s’agit des ouvrages architecturaux atteignant le sommet des arts traditionnels et de l’harmonie avec la nature.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Châu Dôc: Vers la diversification des offres touristiques La ville de Châu Dôc, dans la province d’An Giang (Sud) bénéficie de conditions naturelles favorables au développement des services. Elle se focalise actuellement sur l’enrichissement de l’offre touristique, notamment sur le plan spirituel et culturel, en invitant des investisseurs à s’y intéresser pour développer infrastructures routières, lieu de résidence... en vue d’accueillir de plus en plus de pèlerins sur cette terre sacrée.