10/03/2021 16:45
La Journée Internationale d'Action pour les rivières a été lancée en 1997 lors de la première Conférence internationale des personnes affectées par les Barrages qui s'est tenue à Curitiba au Brésil.
>>Protéger les ressources en eau
>>Green River, opération de nettoyage des rivières du Vietnam
>>Engagement à renforcer la coopération avec la sous-région du Mékong

L'objectif était de faire entendre une voix commune pour protéger la santé des bassins fluviaux des effets destructeurs des projets sous-marins et d'exiger une politique de gestion de manière équitable et durable des rivières.

Le Mékong est un fleuve riche en biodiversité. Photo : VNA/CVN

Le Vietnam compte 108 bassins fluviaux, environ 3.450 rivières et ruisseaux d'une longueur d'au moins 10 km. Le volume total des eaux de surface varie entre 830 milliards de m3 et 840 milliards de m3, dont 63% en provenance de l'étranger, et seulement environ 310-320 milliards de m3 sont produits sur le territoire vietnamien. Ces dernières années, parallèlement au développement économique, le processus d'urbanisation s'est rapidement accéléré, entraînant une augmentation des eaux usées issues de la production industrielle et agricole. Or, les eaux usées ne sont pas traitées conformément aux normes requises, entraînant une pression croissante sur la quantité et la qualité des eaux des rivières et ruisseaux. De nombreux grands fleuves du Vietnam ont été pollués à différents degrés.

La pollution des rivières, notamment de ceux qui traversent les zones urbaines, les zones industrielles et les villages artisanaux, est assez grave. Cela s'explique par le déversement d'une grande quantité d'eaux usées et de déchets dans les rivières. Au Vietnam, les comités de bassins fluviaux se réunissent chaque année pour discuter des solutions de protection de l'environnement, mais la coordination entre les localités concernées s’avère encore limitée.

Pour garantir la sécurité des ressources en eau, le ministère des Ressources naturelles et de l'Environnement a élaboré des règlements pour guider la mise en œuvre des lois dans ce secteur et renforcer la protection de l'environnement. Actuellement, le ministère poursuit diverses activités pour une coordination et une supervision efficaces des activités relatives aux ressources en eau. Il a proposé au Premier ministre de mettre en place 11 processus d'exploitation inter-réservoirs dans les bassins fluviaux, afin de créer une base juridique importante pour la distribution des eaux des grands lacs-réservoirs.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’art au cœur du développement urbain de Hanoi

La plage de Dâm Trâu (Côn Dao) parmi les plus belles du monde La plage de Dâm Trâu (Côn Dao, Bà Ria - Vung Tàu) a reçu beaucoup d'attention pour son emplacement particulier et ses paysages naturels.