01/10/2019 17:57
La Banque mondiale (BM) vient d’approuver un prêt de 150 millions d'USD à l’Indonésie destiné à accroître ses investissements dans l’énergie géothermique en réduisant les risques liés à l’exploration à un stade précoce.
>>Indonésie : la BM optimiste quant à la croissance économique en 2018 et 2019
>>La BM approuve un nouveau prêt de 200 millions d’USD à l’Indonésie

Exploration des ressources géothermiques en Indonésie.
Photo : CTV/CVN

Le prêt de 150 millions d'USD à l’Indonésie s’accompagne de subventions d’un montant de 127,5 millions d'USD provenant du Fonds vert pour le climat (FVC) et du Fonds pour les technologies propres (FTP), deux institutions soutenant un développement respectueux du climat.

Dans le cadre du projet d’atténuation des risques liés aux ressources géothermiques en Indonésie (GREM), le financement aidera les promoteurs des secteurs public et privé à atténuer les risques liés à l’exploration des ressources géothermiques, notamment en prenant en charge une partie des coûts en cas d’exploration infructueuse. Le projet financera également l’assistance technique et le renforcement des capacités des principaux acteurs du secteur de la géothermie.

Pour atteindre l’objectif fixé par le gouvernement, qui est de 23% de la palette énergétique renouvelable d’ici à 2025, il faut que le développement de la géothermie contribue à environ 7%, soit à 7.000 MW. Il s’agit d’un plan ambitieux avec un investissement total de 35 milliards d'USD, selon FX Sutijastoto, directeur général des énergies nouvelles, renouvelables et de la conservation de l’énergie du ministère indonésien de l’Énergie et des Ressources minérales.

L’Indonésie, le pays qui possède le plus de volcans en activité, ambitionne de devenir l’un des leaders mondiaux de la géothermie, une énergie propre et renouvelable mais qui tarde à convaincre les investisseurs en raison des coûts élevés d’exploration.

Elle est actuellement un importateur net de pétrole et continue de dépendre fortement des combustibles fossiles pour la production d’électricité. 88% de la capacité électrique nationale totale installée provient de combustibles fossiles et 12% d’énergies renouvelables.

Le pays dispose maintenant de 1,9 gigawatts d’énergie géothermique installée et envisage de développer 4,6 gigawatts supplémentaires afin de contribuer à la réalisation de l’objectif du gouvernement en matière d’énergie renouvelable.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’argentique et les jeunes vietnamiens: le grand amour !

À la découverte du monastère zen Truc Lâm Tây Thiên  Le monastère zen Truc Lâm Tây Thiên, l’un des trois plus grands au Vietnam, se trouve dans la commune de Dai Dinh, district de Tam Dao, province de Vinh Phuc, à 60 km au nord-ouest de la capitale Hanoï.