09/08/2018 20:21
Une délégation de l’UNESCO est venue travailler jeudi 9 août avec le Comité populaire de la province de Cao Bang (Nord) concernant l’état du géoparc mondial Non Nuoc Cao Bang.

>>À la découverte de la vannerie des Nùng à Cao Bang
>>Un tour de vélo chargé d’aventures à Cao Bang

 

Le géoparc mondial Non Nuoc Cao Bang. Photo: VNA/CVN


Après avoir examiné les circuits touristiques dans le géoparc mondial Non Nuoc Cao Bang, la délégation de l’UNESCO a estimé que les infrastructures construites par Cao Bang satisfaisaient à 50% des exigences. Elle a apprécié les campagnes de communication organisées pour promouvoir l’image de ce site ainsi que les efforts pour assurer la sécurité des visiteurs.

Les experts de l’UNESCO ont en outre indiqué des lacunes à combler immédiatement, comme la dégradation de certaines pancartes, l’insuffisance d’allées pour touristes, l’aménagement peu raisonnable des parkings et une gestion peu efficace. Dans certains sites, les habitants sont peu respectueux de l’environnement et ont changé l’état naturel.

La délégation de l’UNESCO, conduite par Guy Martini, président du Conseil des Géoparcs mondiaux de l'UNESCO, a demandé au Comité populaire provincial de collaborer étroitement avec les localités et les habitants locaux afin de mieux gérer les sites et préserver leur état naturel, ainsi que de mettre fin à ces violations. Elle a également insisté sur l’importance de la formation de ressources humaines pour assurer le professionnalisme du comité de gestion et des guides touristiques.

De leur côté, les autorités de Cao Bang ont demandé aux experts de l’UNESCO d’assister leur province dans la recherche de mesures pour mieux protéger et développer les valeurs du géoparc mondial Non Nuoc Cao Bang.

Le géoparc mondial Non Nuoc Cao Bang s’étend sur une superficie totale de 3.000 km2. Les reliefs montagneux couvrent environ 90% de la superficie terrestre, avec des altitudes entre 1.500 à 2.000 m dans l'ouest-nord-ouest et de 200 m dans l'est-sud-est. Avec un climat de mousson tropical des hautes terres et deux saisons distinctes, humides et sèches, le géoparc présente une riche biodiversité, avec des forêts étendues, une faune et une flore endémiques, des herbes, des cultures spéciales, etc. La région comprend un réseau hydrographique complexe constitué de 5 grands cours d’eau et 47 lacs.

Environ 250.000 personnes vivent dans le géoparc mondial Non Nuoc Cao Bang. La région est célèbre pour son identité culturelle ethnique diversifiée avec des traditions exceptionnelles parmi les groupes ethniques, comprenant des festivals, des métiers traditionnels et des arts populaires.

Le géoparc mondial Non Nuoc Cao Bang offre de nombreux sites historiques et archéologiques exceptionnels, ainsi qu'un riche patrimoine culturel d'importance nationale et internationale, qui donne à la région de Cao Bang une place d’importance au Vietnam et fournit une base solide pour l'industrie touristique souhaitant voir affluer des visiteurs nationaux et internationaux.

 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.