03/07/2018 17:11
L'application des technologies de l'information a permis d’accélérer les consultations et le traitement auprès des patients, le tout en améliorant la qualité générale des services.
>>Premières applications des prises en charge informatisées au Vietnam
>>La santé high-tech au centre d’un colloque à Hô Chi Minh-Ville

Des habitants attendent dans le département de consultation de l'Hôpital d'ORL de Hô Chi Minh-Ville. Photo: VNA/CVN

Chaque jour, dans le département de consultation de l'Hôpital national K de Hanoï, de nombreux patients en provenance des provinces et localités du pays forment une longue queue. Certains sont extrêmement fatigués en raison de l’attente brulante dans le contexte de canicule estivale. Bien que l'hôpital dispose d’un service de rendez-vous, peu de gens l’utilise.

Nguyên Thi Tam (province de Hai Phong, Nord) doit prendre le bus à partir de 3 heures du matin pour arriver à temps à l'hôpital. "J'ai une tumeur du sein, les médecins de ma province m’ont conseillé de la faire examiner à l'Hôpital K. J'ai perdu beaucoup de temps pour me déplacer de Hai Phong à Hanoï. Mais désormais, avec le service d’inscription en ligne, je vais réserver via Internet pour gagner du temps. Ce service est très utile pour les patients vivant loin comme moi", a confié Mme Tam.

Depuis des années, la surcharge des hôpitaux à l'échelon central et provincial est une problématique de plus en plus pressante. Ainsi, la mise en œuvre des technologies de l'information permet à ceux-ci de diminuer le temps de traitement des patients. Le personnel soignant pourra mieux organiser les rendez-vous, gérer efficacement les dossiers des patients et suivre le processus de bout en bout. "Les hôpitaux centraux sont toujours bondés. Le service d'inscription en ligne favorisera leur prise en charge. Je peux par conséquent arranger mon calendrier à mon gré", a partagé Hoàng Thu Huong (province de Nam Dinh, Nord).

Application des technologies informatiques dans l'Hôpital central de Huê, province de Thua Thiên-Huê (Centre). Photo: Duong Ngoc/VNA/CVN

Selon le chef du bureau des affaires sociales de l'Hôpital K, Nguyên Ba Tinh, "l’avantage principal de ce système pour les patients ayant pris rendez-vous en avance, c’est que les formalités administratives seront remplies plus rapidement. Ainsi, le temps d'attente sera raccourci, ou, au moins, plus agréable, notamment pour les personnes résidant loin de l'établissement médical", a souligné M. Tinh.

Parmi les hôpitaux centraux, l'Hôpital Bach Mai est le plus touché par la congestion. Mais depuis la mise en œuvre du système de gestion intelligente FPT.eHospital, le processus de consultation et de traitement y a été notablement amélioré. Ce système peut prendre en charge environ 9.000 patients par jour, soit de 15% à 20% plus qu'avec la procédure précédente et 15 fois plus que le nombre enregistré dans les hôpitaux provinciaux. Concrètement, grâce à cette technologie, un patient perd en moyenne 1 minute 40 secondes pour s'inscrire et attendre à son tour.

Accélérer la numérisation de la santé
-------------

D'après le chef du Département des technologies de l'information du ministère vietnamien de la Santé, Trân Quy Tuong, le ministère est en train de pousser vers l'application généralisée des technologies informatiques dans la gestion sanitaire.

Les nouvelles technologies permettent aux hôpitaux d'améliorer le processus de consultation et de traitement médicaux. Photo: VNA/CVN

À présent, presque tous les établissements médicaux sont connectés au réseau Internet. Cela leur permet de gérer plus facilement les dossiers via les données déjà en ligne. Toutes les étapes que sont établir le dossier des patients, soutenir la consultation des médecins, réaliser le paiement électronique seraient ainsi numérisées.

Au Vietnam, la procédure de consultation dans les hôpitaux reste encore arriérée et trop complexe. Ainsi, le ministère de la Santé, à la base de cette innovation, s'est fixé comme objectif de l'introduire dans 100% des hôpitaux du pays.

Selon les experts, l'accélération de la numérisation dans le secteur sanitaire est un bon moyen d’évaluer la qualité des services médicaux surtout dans le contexte où chaque hôpital devra à l’avenir être financièrement autonome. C'est aussi un des critères qui fait d’un établissement médical un hôpital intelligent.

Thu Hà Ngô/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
À la découverte de la vannerie des Nùng à Cao Bang

La salangane, poule aux œufs d’or de Côn Dao Côn Dao, en Mer Orientale, est un des fiefs des salanganes, ces sortes d’hirondelles marines qui produisent un nid de salive. Une denrée difficile à récolter qui se négocie à prix d’or en Asie.