21/11/2020 22:40
>>Renault : l'accord sur la suppression de 2.500 postes ingénierie/tertiaire validé
>>Vallourec supprime plus de 1.000 postes, dont 350 en France

Le groupe General Electric a supprimé 3.000 emplois en France depuis le rachat de la branche énergie d'Alstom en 2015, rachat qui devait s'accompagner de la création de 1.000 postes sur trois ans, a dénoncé jeudi le syndicat CFE-CGC. Ce chiffre ne tient pas compte des centaines de poste menacés par des plans sociaux en cours, a précisé la CFE-CGC, au lendemain de la réunion du comité de groupe France de General Electric (GE), qui s'est tenu les 18 et 19 novembre. Selon les calculs du syndicat, General Electric faisait travailler 11.000 personnes en 2014 en France, et Alstom Energie 9.000. Après le rachat de ce dernier, GE employait donc 20.000 personnes. Ce total a ensuite rapidement été ramené à 16.000, après des cessions d'actifs. 

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Ambiance "électropicale" dédiée aux jeunes francophones

Le nombre de touristes étrangers au Vietnam diminue de 76,6% en onze mois Le nombre d'arrivées internationales au Vietnam en novembre a connu une augmentation de 19,6% par rapport à octobre mais a baissé de 99% en variation annuelle.