10/08/2018 16:24
La chaîne britannique de grands magasins House of Fraser a annoncé qu'elle allait se déclarer en faillite vendredi 10 août, après avoir échoué à trouver un repreneur, ce qui pourrait coûter leur emploi aux 17.500 employés du groupe.
>>GB: investissements privés de 2,3 milliards de livres dans la tech

Un magasin House of Fraser à Oxford Street à Londres, le 7 juin.
Photo : AFP/VNA/CVN

L'enseigne explique dans un communiqué publié à la Bourse du Luxembourg qu'elle va demander à se placer sous le régime britannique des faillites dans la matinée en nommant le cabinet EY comme administrateur judiciaire. Cette procédure lui permettra de poursuivre son activité pendant que EY tentera de trouver un acheteur pour tout ou partie de la société. House of Fraser souligne que ses discussions avec de potentiels investisseurs et ses principaux créanciers n'ont pas abouti à une solution viable et s'est donc résolue à faire faillite.

"Nous espérons que les négociations (sur la vente, ndlr) vont aboutir sous peu. Un rachat de l'activité lancée il y a 169 ans verra House of Fraser retrouver de la stabilité, de la certitude et de la solidité financière", explique le directeur général Alex Williamson, cité dans le communiqué. Selon des informations de Sky News, l'homme d'affaires Mike Ashley, principal actionnaire de la chaîne britannique d'articles de sport Sports Direct, pourrait d'ailleurs conclure un accord dans la journée pour racheter House of Fraser dont il est actionnaire minoritaire.

"Les six derniers mois ont été vraiment difficiles pour le groupe qui a mis sur les rails son plan de redressement", et "je suis confiant dans le fait que House of Fraser est sur le point d'assurer son avenir", souligne pour sa part le président du conseil d'administration Frank Slevin.

Un secteur sinistré

Tout s'est accéléré depuis une dizaine jours pour l'enseigne, qui avait lancé un lourd plan de restructuration début juin, prévoyant alors la fermeture, à partir de début 2019, de 31 des 59 magasins dont son vaisseau amiral situé sur la grande avenue commerçante et touristique d'Oxford Street au cœur de Londres. Ce plan devait être accompagné d'un investissement du conglomérat chinois C.banner, qui a finalement renoncé début août à apporter cet argent frais vital pour la société, précipitant la chute de House of Fraser. Le groupe chinois, qui possède déjà au Royaume-Uni les célèbres magasins de jouets Hamleys, était censé injecter 70 millions de livres et racheter la majorité du capital de l'enseigne, détenue par un autre groupe chinois, Sanpower.

Comme de nombreux commerces de centre-ville, House of Fraser fait face à un contexte particulièrement difficile au Royaume-Uni, entre concurrence des ventes en ligne, hausse des loyers et prudence des consommateurs sur fond de Brexit. Fondé en 1849 à Glasgow (Écosse), le groupe emploie directement 5.000 personnes, et 12.500 supplémentaires via les concessions (autres marques accueillies dans ses points de vente), au Royaume-Uni et en Irlande. Son chiffre d'affaires annuel atteint 1,2 milliard de livres (1,3 milliard d'euros).

Ces derniers mois, des milliers d'emplois ont été détruits par les faillites du spécialiste des vêtements Calvetron, de la branche britannique des magasins de jouets Toys "R" Us, des boutiques de produits électroniques Maplin ou encore des magasins de maxidiscompte Poundworld. Par ailleurs, des restructurations sont en cours chez l'enseigne de vêtements New Look, le marchand de tapis Carpetright, le distributeur de vêtements pour enfants Mothercare. La presse britannique se faisait en outre l'écho cette semaine des difficultés de l'enseigne de bricolage Homebase qui pourrait annoncer la semaine prochaine la fermeture de 80 magasins et la perte de 1.000 emplois.

AFP/VNA/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang

Quang Ninh accueille le 15 millionième touriste étranger du Vietnam Le Vietnam devrait accueillir son 15 millionième visiteur étranger en 2018 à la ville de Ha Long, dans la province côtière de Quang Ninh (Nord), fin novembre ou début décembre.