28/08/2019 22:15
Le ministre britannique des Finances, Sajid Javid, a promis mercredi 28 août davantage de moyens pour les écoles, les hôpitaux et la police mais a écarté toute largesse budgétaire à l'approche du Brexit.

>>Brexit: l'opposition britannique s'entend pour tenter d'empêcher un "no deal"
>>Boris Johnson reçu par Macron, tenant de la fermeté sur le Brexit
 

Le ministre britannique des Finances, Sajid Javid. Photo: AFP/VNA/CVN


"Nous pouvons nous permettre de dépenser dans ce qui est prioritaire pour la population - tout en respectant les règles sur ce que le gouvernement devrait dépenser - et nous le ferons dans quelques domaines clé comme les écoles, les hôpitaux et la police", écrit le nouveau chancelier de l'Échiquier dans une tribune publiée par le quotidien conservateur The Telegraph.

Ces promesses vont dans le sens des annonces récentes du Premier ministre Boris Johnson qui entend recruter 20.000 policiers supplémentaires ou encore investir 1,8 milliard de livres dans les hôpitaux.

La presse britannique voit quant à elle dans ces initiatives un moyen pour Downing Street de préparer le terrain à des élections législatives à l'automne.

M. Javid prévient toutefois que "dans le même temps il est crucial que nous continuions à vivre selon nos moyens", écartant donc toute largesse budgétaire à l'approche de la date prévue du Brexit le 31 octobre.

Tout ministère "s'attendant à un chèque en blanc serait amèrement déçu", a-t-il averti.

Le gouvernement conservateur devrait s'inscrire dans les pas de ses prédécesseurs et contenir le déficit public sous les 2% du Produit intérieur brut (PIB).

Cette tribune est publiée alors que le Trésor a renoncé au dernier moment au premier discours que devait prononcer le ministre à Birmingham dans la journée.

Le ministère n'a donné aucune raison à cette mystérieuse annulation, mais a décidé dans le même temps d'avancer à mercredi prochain la présentation devant le Parlement britannique des priorités budgétaires pour l'exercice 2020-2021 (avril-mars).

L'objectif du gouvernement est de donner assez rapidement de la visibilité pour les mois qui viennent aux différents ministères, ce qui devrait permettre à ces derniers de se concentrer à court terme sur le Brexit.

M. Javid insiste quant à lui sur le fait que la priorité du gouvernement est de se préparer à la sortie de l'UE. Le ministre a déjà mobilisé 2 milliards de livres de plus pour faire face à un Brexit sans accord, en prévoyant notamment d'embaucher 1.000 douaniers supplémentaires.

Le parti travailliste, qui tente d'organiser la parade pour éviter un "no deal", s'est quant à lui étonné de la décision du ministre d'annuler son discours prévu mercredi 28 août.

"Cela n'inspire pas confiance. La panique semble gagner le gouvernement", selon John McDonnell, l'un des poids lourds du Labour.


AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le tourisme expérientiel, cette autre façon de voyager

Les sites incontournables de Dông Thap Dông Thap est l’une des treize localités du delta du Mékong. Elle fait partie de la région de "Dông Thap Muoi", surnommée "la Plaine des Joncs". Située à 165 km de Hô Chi Minh-Ville, cette jolie province au charme unique du Sud est une base idéale pour explorer la région.