02/08/2018 19:06
Israël a bloqué jeudi 2 août de nouveau et jusqu'à nouvel ordre la fourniture de carburant et de gaz à la bande de Gaza, en réplique à des envois de cerf-volants incendiaires vers Israël, a annoncé le ministre de la Défense Avigdor Lieberman.

>>Gaza: des hôpitaux sur le point de fermer en raison du manque de carburant
>>Dimanche sous haute tension à la frontière entre Gaza et Israël

 

Des camions au terminal de Kerem Shalom, seul point de passage de marchandises entre Israël et la Bande de Gaza, le 24 juillet.
Photo: AFP/VNA/CVN


Cette mesure va toucher une enclave qui souffre déjà de très graves coupures d'électricité, notamment pour les hôpitaux.

M. Lieberman, dans un communiqué, a affirmé que cette sanction a été prise en réaction à "la poursuite du terrorisme à l'aide de ballons incendiaires et des affrontements à la frontière" entre Israël et Gaza.

Le 17 juillet Israël avait durci le blocus autour de la bande de Gaza imposé depuis plus d'une décennie en imposant l'arrêt des fournitures de carburant à l'enclave palestinienne en guise de rétorsion à l'envoi cerf-volants et de ballons incendiaires de bande de Gaza vers le sud d'Israël où quelque 3.000 hectares sont partis en fumée, selon les autorités.

Le 9 juillet, Israël avait annoncé la fermeture du terminal de Kerem Shalom, le seul point de passage de marchandises entre Israël et la bande de Gaza, où quelque 80% des deux millions d'habitants sont tributaires d'une aide, selon la Banque mondiale.

Ces restrictions ont été partiellement levées à la suite d'une trêve intervenue à la fin juillet entre Israël et les islamistes du Hamas au pouvoir dans la bande de Gaza qui avait mis fin à des affrontements meurtriers.

L'envoi de cerf-volants avaient ensuite fortement diminué, mais ils ont repris ces derniers jours, selon les services des pompiers israéliens.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Huê lancera des bus à toit ouvert Les touristes à Huê auront l’occasion de découvrir l’ancienne capitale impériale par des visites en bus à toit ouvert, selon les informations du Service du tourisme de la province centrale de Thua Thiên-Huê.