09/10/2018 11:08
Au moins 29 Palestiniens ont été blessés lundi 8 octobre au cours d'affrontements entre des milliers de manifestants palestiniens et des soldats israéliens stationnés à la frontière entre le nord de la bande de Gaza et Israël, selon une source médicale.
>>Des centaines de blessés dans des affrontements avec des soldats israéliens
>>Grève des Palestiniens contre la loi israélienne sur "l'État-nation juif"
>>Au moins 95 Palestiniens blessés dans des heurts avec l'armée israélienne dans le Nord de Gaza

Un blessé évacué lors des affrontements entre les Palestiniens et les soldats israéliens à Gaza, le 28 septembre. Photo: Xinhua/VNA/CVN

Ashraf al-Qedra, porte-parole du ministère de la Santé de Gaza, a indiqué à la presse que onze des 29 blessés avaient été touchés par des tirs de l'armée israélienne et que deux d'entre eux étaient grièvement blessés.

Outre les manifestations hebdomadaires qui se tiennent tous les vendredis dans l'est de la bande de Gaza depuis le 30 mars, dans le cadre de la "Grande marche du retour", la commission responsable de ces événements organise également chaque lundi des manifestations dans le nord de la bande de Gaza.

Des témoins oculaires et des stations de radio locales ont affirmé lundi 8 octobre que des milliers de manifestants étaient venus de toute la bande de Gaza pour se joindre à une manifestation organisée sur une plage au nord de l'enclave côtière, près de la frontière israélienne.

Lundi 8 octobre, une vingtaine de navires de pêche ont quitté la côte nord de la bande de Gaza. Les manifestants ont appelé Israël à lever le blocus qu'il impose à l'enclave depuis 2007. Les manifestants ont brûlé des pneus, brandi des drapeaux palestiniens et jeté des pierres sur les soldats stationnés le long de la frontière.

Des dizaines d'entre eux ont entrepris de couper les barbelés de la clôture marquant la frontière avec Israël. Des témoins ont indiqué que les soldats israéliens avaient riposté à l'aide de gaz lacrymogènes, et avaient tiré à balles réelles sur les manifestants.

Des dizaines de manifestants souffrent de troubles respiratoires après avoir inhalé du gaz lacrymogène, et ceux qui ont été touchés par des tirs ont été emmenés à l'hôpital, ont-ils ajouté. 

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang

Douceur de vivre sur l’île de Quan Lan à Quang Ninh Située dans le golfe du Bac Bô, aux confins septentrionaux du pays, à proximité de sites touristiques célèbres tels les baies de Ha Long et Bai Tu Long ou encore la plage de Trà Cô, l’île de Quan Lan, province de Quang Ninh (Nord), abrite de magnifiques paysages encore intacts.