05/07/2018 16:36
Le fabricant de gaz industriel américain Praxair a cédé au japonais Taiyo Nippon Sanso ses actifs européens, pour tenter de satisfaire les autorités européennes de la concurrence, avant sa fusion avec l'allemand Linde, a indiqué ce dernier jeudi 5 juillet.
>>Gazprom approche un nouveau record d'exportations vers l'Europe en 2018
>>Pétrole: le Brent dépasse 80 dollars, les 100 en ligne de mire

Steve Angel, le Pdg de Praxair, le 2 juin 2017 en Allemagne.
Photo: AFP/VNA/CVN

Le groupe américain Praxair a vendu un paquet d'actifs d'une valeur de 5 milliards d'euros à son concurrent japonais, soit la majeure partie de ses activités au sein de l'Union européenne. "Nous adoptons une approche constructive pour répondre aux préoccupations réglementaires européennes", a indiqué dans un communiqué Steve Angel, patron de Praxair.

Comme dans toute transaction de cette envergure, l'exécutif européen s'est donné jusqu'au 9 août pour donner ou non son feu vert au mariage Praxair - Linde et le gendarme américain doit également ce prononcer d'ici l'automne.

Linde avait indiqué en février que les conditions exigées par la Commission européenne allaient au-delà des lignes rouges que s'étaient fixés les deux groupes avant leur fusion, n'excluant pas alors un possible renoncement.

Ce rapprochement évalué à 68 milliards d'euros doit donner naissance au leader mondial des gaz industriels, devant le français Air Liquid. Il devra être bouclé d'ici au 24 octobre, selon le droit allemand.
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

L’hôtel Saigon - Ha Long, un 4 étoiles au cœur de la baie La célèbre baie de Ha Long, située à Quang Ninh (Nord), est classée parmi les sept nouvelles merveilles de la nature du monde. L’hôtel Saigon - Ha Long, relevant du voyagiste Saigontourist, est l’un des premiers hôtels de luxe à s’y implanter.