15/02/2019 10:48
Avez-vous déjà assisté à un mariage traditionnel vietnamien et avez-vous déjà vu un couple de petits gâteaux enveloppés dans une couche attrayante de feuilles vertes? Eh bien, comme tout a sa propre histoire et que s'ouvre la saison des mariages, au Vietnam, l’histoire d’aujourd’hui porte sur le gâteau Phu Thê, une des spécialités emblématiques de la culture du mariage vietnamien.
>>Le bánh chung, plat emblématique du Têt
>>Des offrandes sublimes pour le Ciel et la Terre

Enveloppés dans des feuilles, les gâteaux Phu Thê de Dình Bang sont célèbres depuis des centaines d'années à l'intérieur et à l'extérieur du pays.

D'après moi, il est possible d’augmenter le plaisir que peut procurer  un met, bien au delà de sa simple dégustation, et Phu Thê ne fait pas exception. Comprendre la signification et l'histoire de cette délicieuse spécialité peut réellement aider à en améliorer le goût en stimulant son imagination.

Il y a plusieurs récits à propos de l'origine de ce gâteau. J'ai choisi de vous en présenter deux.

Une légende raconte que le roi Lý Anh Tông (1136 - 1175) dirigeait son armée plongée dans une guerre brutale. Un jour, il reçut une boîte contenant un gâteau fabriqué par la reine. Ce cadeau a touché le cœur du roi. Il l’a nommé Phu Thê (mari et femme) en  hommage à l’amour de tous les couples mariés vietnamiens.

Dans une autre version, on raconte qu'une fête de village organisée dans le temple de Dô, dans la province de Bac Ninh, avait reçu la visite du roi Lý Thánh Tông et de son épouse. La population locale a confectionné un cadeau spécial pour honorer la présence du roi et de la reine. Enchanté par sa saveur savoureuse, le roi s'informa du chef cuisinier, auteur du gâteau. Après avoir appris qu'il avait été fabriqué par un jeune couple marié, il a donné son nom au gâteau pour immortaliser leur création.

Des fruits séchés dành dành (lilly) qui créent la couleur jaune du gâteau Phu Thê.

Quelle que soit la version, cette friandise représente l'amour sincère du mari et de la femme à travers l'histoire vietnamienne. Ses valeurs brillent toujours aujourd'hui, avec  ces deux gâteaux réunis dans chaque mariage traditionnel pour symboliser l'attachement d'un couple marié.

Afin de satisfaire notre curiosité et d'éveiller notre appétit, nous nous sommes rendus à Dình Bang, dans la province de Bac Ninh, où les tout premiers gâteaux Phu Thê ont été créés il y a des centaines d'années.

Symbole de la famille

Notre visite au foyer de production de Phuong Liên Phu Thê à Dinh Bang, il y a trois jours, avait été judicieusement organisée pendant la saison des mariages. Toutes les familles préparaient activement les ingrédients nécessaires à la fabrication de leurs meilleurs gâteaux afin de répondre à leurs longues listes de commandes.

Bien que chaque famille ait sa propre recette qui donne une saveur unique au gâteau, nous pouvions identifier de nombreux ingrédients familiers tels que la farine de riz gluant, les haricots verts, les papayes séchées, les noix de coco et les feuilles de bananier.

Nous avons rendu visite à la famille de Nguyên Kỳ Kiêm, qui confectionne le Phu Thê depuis plusieurs générations. L’épouse de Kiêm et des dizaines d’autres membres de la famille étaient extrêmement occupés en cette période de l’année, à produire et servir les meilleurs gâteaux de la région.

"La production de ces gâteaux est une réalisation qui nécessite un travail acharné et le dévouement de toute la famille. Nous considérons donc ce gâteau comme un symbole de la famille", a déclaré Kiêm.

Faire des gâteaux de Phu Thê est un long processus.

"En raison de la très longue liste de commandes des clients, tout le monde doit être impliqué. Chaque membre a un devoir spécifique: laver les feuilles de bananier, pétrir la farine, sélectionner les meilleurs morceaux de haricots ou couper les noix de coco et les papayes. Nous travaillons comme une machine. Chacun de nous est un maillon de la chaîne, chacun est d'égale importance et doit fonctionner parfaitement avec les autres".

La saveur est unique

M.Kiêm a confié que la particularité des gâteaux Dinh Bang réside dans le mélange harmonieux entre l'enrobage et le cœur du gâteau. Pour réaliser ce gâteau si délicieux, l’enrobage est fait par un type spécial de riz gluant du Nord. Et après, on mélange le sucre blanc, la papaye et d’autres additifs comme l’huile de banane, la vanille et le jus de fruits. Les additifs sont malaxés dans le mélange selon certaines proportions. Le noyau est composé de haricots verts, cuits et mélangés avec du sucre blanc et du lait de coco. Enfin, les délicieux gâteaux sont prêts à servir.

Mon ami, Huong Hiên, a été très surpris par le gâteau: "Waouh, c’est délicieux! En général, je ne fais pas attention au gâteau lors d’un mariage, mais je n’avais jamais pensé que ce serait aussi délicieux" .

"La douceur est très naturelle; la texture est dure et douce en même temps", a ajouté Hiên. "À travers la pâte, d'une belle couleur d'ambre cristalline, j'aperçois des morceaux de noix de coco et un noyau jaune au centre. La saveur de haricot vert frais se mélange à celle de l'enveloppe extérieure pour créer une expérience unique".

Selon M. Kiêm, le secret de l'enrobage  d'ambre réside dans le fruit de gardénia. Une fois séché et imbibé de riz, il se décolore et change de couleur. C’est ainsi que les gâteaux de Bac Ninh ont la saveur unique qui les place parmi les meilleurs du Vietnam.

Avant de partir, chacun de nous a acheté 20 paires de gâteaux pour 80.000 dongs la paire. Je vais les envoyer chez moi, à mes amis en France, en Suisse et en Allemagne.

Diêu Thuy – Trân Truong/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam

Prix bas pour rencontres riches Ces dernières années, le fait de passer ses nuits en dortoir est devenu une pratique de plus en plus répandue parmi les visiteurs à Dà Nang. Explications.