22/10/2021 13:24
Vestes et sacs en tweed, chemises italiennes, cravates et pochettes multicolores, chaussures en cuir : conteur inimitable, Gabriel Garcia Marquez soignait aussi le style de sa garde-robe, dont une partie est mise en vente depuis mercredi 20 octobre à Mexico, sa ville d'adoption.
>>La Colombie lance un nouveau billet à l'effigie de Garcia Marquez

Photo prise dans le studio de l'écrivain colombien Gabriel Garcia Marquez à Mexico le 18 octobre. Photo : AFP/VNA/CVN

L'événement, à l'initiative de la petite-fille du plus célèbre des écrivains colombiens, marque l'ouverture de la Maison de littérature Gabriel Garcia Marquez, là-même où "Gabo" (son surnom) a vécu jusqu'à sa mort le 17 avril 2014. La vente a commencé ce mercredi 20 octobre sur rendez-vous, pour une centaine de privilégiés considérés comme des proches par la petite-fille, Emilia Garcia Elizondo.

La nouvelle maîtresse des lieux, 31 ans, affirme avoir évité le principe des enchères : "j'ai regardé un peu le prix des objets qui ont appartenu aux célébrités, et je ne pense pas que +Gabo+ aurait été d'accord". Garcia Marquez et sa femme "n'ont jamais été inaccessibles. Ils n'étaient pas prétentieux", assure-t-elle. Les organisateurs préfèrent ne pas s'attarder sur la basse question du prix des reliques qui ont appartenu à l'auteur de Chronique d'une mort annoncée.

Une chemise Armani est proposée à la vente à 6.000 pesos (300 USD), indique une étiquette visible à l'oeil nu pendant la visite. Les bénéfices seront reversés à une fondation qui vient en aide aux enfants des communautés indigènes du sud du Mexique, d'après la petite-fille. Des affaires de sa femme, Mercedes Barcha, sont aussi proposées à la vente, ou simplement exposées, comme les vêtements qu'elle portait le jour où son mari a reçu le prix Nobel de littérature en 1982.

Derrière les présentoirs avec les cintres et les vestes, les piles de chemises et les rangées de bottines, la visite permet une plongée dans l'intimité de "Gabo" au travail, son bureau et sa bibliothèque aux livres impeccablement rangés (biographie de Che Guevara, édition turque de sa propre auto-biographie...).

Des souvenirs personnels (photos de sa rencontre avec Bill Clinton...) rythment la visite de ce nouveau lieu de culture à Mexico qui en compte déjà des dizaines (musée d'Anthropologie, musée Frida Kahlo...).

Chef de file du "réalisme magique", Gabriel Garcia Marquez est mort le 17 avril 2014 à l'âge de 87 ans à Mexico où le Colombien a vécu une partie de sa vie. Sa femme est décédée au même âge le 15 août 2020.

AFP/VNA/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le concours "Jeunes Reporters Francophones 2021" couronné de succès

Expérience de voyage en ligne, une nouvelle orientation pour le tourisme de Hà Giang Face aux impacts négatifs de l'épidémie de COVID-19, la province septentrionale de Hà Giang profite des plateformes numériques pour promouvoir son secteur touristique.