31/01/2015 14:29
À l’approche du Têt, le nombre d’infractions pénales, notamment les vols et les cambriolages, augmente. La Police de Hô Chi Minh-Ville a déployé une série de mesures afin d’assurer la sécurité et l’ordre public.

>>Truong Sa : le Têt attendu de pied ferme sur l'île de Son Ca
>>Bientôt la foire printanière du Têt de la Chèvre à Hanoi

À l’approche du Têt, la Police de Hô Chi Minh-Ville renforce les contrôles pour assurer l’ordre public. Photo : Manh Linh/VNA/CVN


Le directeur de la Police de Hô Chi Minh-Ville, Nguyên Chi Thanh, le sait : chaque année, à l’approche du Têt, les infractions pénales augmentent, notamment les vols et les cambriolages. Début 2015, les forces de l’ordre ont donc lancé une campagne de répression contre les délinquants. L’accent sera mis sur les vols, les cambriolages et les bandes organisées. En outre, la Police de la ville envisage de renforcer la prévention et la lutte contre la contrebande, la fraude commerciale, la production de marchandises de mauvaise qualité, le trafic de jouets dangereux, d’armes et les jeux d’argent.

Fin 2014, la ville a également mené une action visant les toxicomanes. Quelque 2.570 drogués ont été approchés. Au total, 1.453 d’entre eux ont été envoyés dans des Centres de sevrage. De plus, environ un millier de mineurs et de femmes enceintes tombés dans la drogue ont été renvoyés dans leur localité d’origine, conformément aux règlements en vigueur.

À terme, la ville veut que tous les toxicomanes soient admis dans des Centres de sevrage. Le Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville a donc demandé aux Services concernés et au Comité populaire des arrondissements et districts d’édicter des mesures pour atteindre les objectifs visés. La ville a envoyé 246 dossiers concernant des affaires de drogue aux tribunaux des arrondissements et des districts. Cela permettra de trancher si oui ou non, les toxicomanes doivent intégrés un centre de sevrage. Onze cas ont déjà été jugés.

Dans la banlieue de Hô Chi Minh-Ville, une campagne est menée pour sortir les toxicomanes de la rue. Une semaine après le début de cette action, les organismes compétents du 8e arrondissement ont envoyé 176 drogués dans des centres de sevrage. Dans le 12e arrondissement, les rues et les lieux publics les plus touchés par la toxicomanie et la prostitution ont été identifiés. Quelque 190 consommateurs de drogue ont été appréhendés. Plus de 150 toxicomanes ont été redirigés vers le Centre de réception des drogués de Nhi Xuân. Dans cet arrondissement, 52% des infractions pénales sont dues à ce type de population.

Diminution du nombre d’infractions

Les habitants du 12e arrondissement sont satisfaits de cette campagne menée envers les toxicomanes. «De la drogue était régulièrement consommée dans les lieux publics. Les citoyens ne se sentaient pas en sécurité, se rappelle Tâm, domiciliée dans le 12e arrondissement. Maintenant, la situation s’est améliorée. La sécurité et l’ordre public sont assurés. Nous souhaitons que cela continue». Selon la Police de Hô Chi Minh-Ville, le nombre d’infractions pénales dans les lieux public a diminué à la suite de l’envoi des toxicomanes dans les Centres de sevrage. En décembre 2014, 449 cas ont été recensés, soit une baisse de 32 par rapport au mois précédent.

Protéger les touristes

La ville de Nha Trang, province de Khanh Hoà (Centre), est assaillie par les touristes durant la période du Têt traditionnel. La Police de la province de Khanh Hoà et de la ville de Nha Trang met donc un point d’honneur à assurer la sécurité et de l’ordre public. Lôc Tho est l’un des quartiers les plus visités de la ville. Lors du Têt, les touristes, notamment étrangers, sont les cibles privilégiées des voleurs. Afin de les protéger, depuis deux mois, la police de Lôc Tho a mis en place une série de mesures préventives et de lutte contre les infractions pénales.

 

Une permanence de la Police de Hô Chi Minh-Ville pour recevoir 24 heures sur 24 les appels de la population. Photo : Manh Linh/VNA/CVN


La première semaine de janvier, la police de Lôc Tho a fait état de huit vols et cambriolages concernant les étrangers. Le commandant Trân Thanh Son, chef adjoint de la police du quartier de Lôc Tho, explique que les policiers du quartier coopèrent avec les organismes et les entreprises implantés dans la ville pour lutter contre les délinquants. De son côté, la Police de la ville de Nha Trang prépare aussi une campagne de répression des criminels, notamment dans les localités les plus visités afin de protéger les touristes durant la Têt.«Les policiers patrouilleront 24 heures sur 24», commente Nguyên Van Ngan, chef de la Police de la ville de Nha Trang. En 2014, Nha Trang a fait état de 126 infractions pénales de moins qu’en 2013.


Huong Linh/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite inoubliable à Quang Ninh pour les étudiants de l’IFI

L’hôtel Saigon - Ha Long, un 4 étoiles au cœur de la baie La célèbre baie de Ha Long, située à Quang Ninh (Nord), est classée parmi les sept nouvelles merveilles de la nature du monde. L’hôtel Saigon - Ha Long, relevant du voyagiste Saigontourist, est l’un des premiers hôtels de luxe à s’y implanter.