02/12/2018 16:15
La 2e édition du festival des lanternes "Fééries de Chine", placée sous le thème de la dynastie Tang (618-907), s'est ouverte vendredi 30 novembre à Gaillac dans le Sud-Ouest de la France et durera jusqu'au 6 février prochain.
>>Chine : "bâtonner le Bouddha" dans l'espoir de bonnes récoltes
>>En Chine, peut-être les derniers acteurs d’un opéra pluricentenaire

La 2e édition du festival des lanternes "Fééries de Chine" durera jusqu'au 6 février prochain dans le Sud-Ouest de la France.
Photo: Xinhua/VNA/CVN

Après le succès de la première édition qui a séduit plus de 250.000 visiteurs, cette seconde édition, qui s'inscrit dans le programme officiel des célébrations de la fête du Nouvel An chinois, met à l'honneur des splendeurs de la dynastie Tang, à l'époque de l'ancienne Route de la soie.

Co-organisé par la municipalité de Gaillac et la ville jumelée de Zigong (province chinoise du Sichuan), berceau des lanternes, ce festival se déroule dans le parc historique de Foucaud à Gaillac.

Là, une ville de lumière composée de sculptures lumineuses monumentales guide le visiteur dans une cité impériale de la Route de la soie. Le palais central Tang, pièce maîtresse du festival, mesure 75 mètres de long, 20 mètres de profondeur et près de 20 mètres de haut.

Valorisation de l'histoire et des vins de Gaillac

Le visiteur y trouve également des rues traditionnelles de la dynastie Tang, des dragons et des paysages de la Route de la soie: les tableaux composés de lanternes monumentales sont formés de près de 800 lanternes recouvertes de soie.

Les concepteurs chinois ont également créé des modules de valorisation de l'histoire et des vins de Gaillac, tels que les coteaux de ceps de vigne, les vins de Gaillac et une scène de vendanges.

Lors de la cérémonie d'ouverture du festival, le maire de Gaillac, Patrice Gausserand, a précisé que 80 ouvriers et artisans chinois étaient arrivés le 6 octobre pour la conception et le montage du site.

Song Jingwu, vice-président de l'Association du peuple chinois pour l'amitié avec l'étranger (APCAE), a noté que ce festival est "l'un des festivals les plus réussis en dehors de la Chine et il y a vraiment une harmonie entre la France et la Chine". Pour lui, "le festival des lanternes est une excellente démonstration de coopération culturelle entre nos deux pays".

Avec une fréquentation record de 250.000 visiteurs lors de la première édition, le festival des lanternes de Gaillac est devenu le plus grand événement chinois présenté en France. Cette première édition a généré près de 3 millions d'euros de recettes, avec une augmentation respective de 50 et 110% du taux de réservation en hôtellerie et restauration.

Joyau de la culture traditionnelle chinoise, le festival des lanternes issu de la dynastie Tang est un spectacle présentant une ville de lumière.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Capturer de beaux moments avec les marguerites Daisy de Hanoï Entre la mi-novembre et la mi-décembre, quand Hanoï ressent les premiers vents hivernaux, c’est la pleine saison des marguerites Daisy (Astéracées). En cette période, ce serait une faute de goût de ne pas acheter un bouquet. Mais pour une expérience plus romantique, rien ne vaut une balade dans un champ de fleurs en banlieue.