04/04/2020 17:35
Libreville, la capitale gabonaise, va être confinée "dans les prochains jours" pour empêcher la propagation du nouveau coronavirus, a annoncé vendredi 3 avril le président Ali Bongo Ondimba.

>>L'Afrique du Sud ordonne le confinement, couvre-feu au Sénégal et en Côte d'Ivoire
>>Le Burundi annonce ses deux premiers cas de COVID-19
>>En Afrique, cinq pays officiellement épargnés par le virus

Libreville (Gabon) sera bientôt mise en quarantaine, selon le président Ali Bongo Ondimba.
Photo : AFP/VNA/CVN


"Par mesure de précaution, j'ai instruit le Premier ministre de prendre toutes les mesures pour un confinement du grand Libreville dans les prochains jours", a déclaré le président lors d'un discours télévisé.

Le Gabon a enregistré officiellement 21 personnes infectées par le nouveau coronavirus depuis le début de la pandémie. Toutes, sauf une, se trouvent dans la capitale, Libreville, qui regroupe une grande partie des deux millions d'habitants du pays d'Afrique centrale.

Le président a également annoncé un "effort massif de l'ordre de 250 milliards de francs CFA" (380 millions d'euros) pour aider les particuliers (versement d'une partie des salaires, gel des loyers pour les plus faibles revenus) et les entreprises (remises d'impôts, guichet de financement). 

En Afrique centrale, la Guinée équatoriale avait annoncé jeudi 2 avril "l'état d'alerte sanitaire", après avoir déclaré le confinement de la partie continentale du pays.

Autre pays voisin du Gabon, le Cameroun, qui pratique plus de tests et a détecté plus de 500 personnes infectées par le nouveau coronavirus, n'a pas annoncé de mesures de confinement.

APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Post-COVID-19 : le delta du Mékong redynamise le tourisme L’Association du tourisme du delta du Mékong a lancé récemment à Cân Tho un programme promotionnel afin de relancer le secteur touristique local, sévèrement frappé par la pandémie de coronavirus.