29/04/2018 16:52
>>Gabon : le nombre de malades de tuberculose est passé de 3.382 à 6.000 cas
>>Gabon : menace de grève générale illimitée à l'Assemblée nationale
>>Le Gabon veut plus de flexibilité dans son code pétrolier

Quatre braconniers en possession de dix pointes d'ivoire ont été arrêtés à Mitzic dans la province de Woleu-Ntem au Nord du Gabon, a confirmé samedi 28 avril la gendarmerie nationale. Ces braconniers, tous de nationalité gabonaise, avec dix pointes d'ivoire dans un véhicule, avaient du mal à traverser une barrière de la gendarmerie. Ils ont abattu cinq éléphants pour extraire leurs pointes d'ivoire. Ces braconniers risquent jusqu'à six mois de prison et dix millions de FCFA d'amende maximum pour avoir violé le code forestier gabonais. L'éléphant est une espèce animale protégée au Gabon. Le Nord du pays héberge un nombre important d'éléphants, qui font souvent l'objet du braconnage.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

Dà Nang: festival de feux d’artifice 2019 Le Festival de feux d’artifice de Dà Nang (DIFF) 2019 aura lieu du 1er juin au 6 juillet 2019, avec la participation des équipes venant du Vietnam, de Russie, du Brésil, de Belgique, de Finlande, d’Italie, du Royaume-Uni et de Chine.