04/10/2017 00:23
L’ambassade du Vietnam aux États-Unis a déclaré lundi 2 octobre qu’aucun Vietnamien n’a été identifié parmi les personnes tuées ou blessées lors de la fusillade survenue la veille à Las Vegas, dans l’ouest des États-Unis.
>>Las Vegas, pire fusillade de l'histoire moderne américaine

Jusqu’à lundi 2 octobre à 11h00 (mardi matin 3 octobre au Vietnam), aucune information ne fait état de ressortissants vietnamiens parmi les victimes, a fait savoir l’ambassadeur du Vietnam aux États-Unis, Pham Quang Vinh.

Pire fusillade, survenue le 2 octobre à Las Vegas, dans l’ouest des États-Unis a fait 59 morts.   Photo : AFP/VNA/CVN

L’ambassadeur a donné instruction aux services concernés d’actualiser régulièrement les informations sur cette fusillade et de contacter les organismes compétents américains pour appréhender la situation de la communauté vietnamienne à Las Vegas.

L’administration municipale a promis de fournir rapidement via une ligne rouge toute information pertinente à l’ambassade du Vietnam aux États-Unis, a-t-il indiqué à l’Agence vietnamienne d’information (VNA).

Plus de 22.000 personnes assistaient au festival de musique country Route 91 Harvest. Vers la fin du concert, en plein milieu d’une chanson de Jason Aldean, un homme a soudain commencé à tirer des coups de feu d’une chambre située au 32 e étage de l’hôtel-casino Mandalay Bay, situé sur Las Vegas Boulevard, faisant au moins 59 morts et 527 blessés.

Les motivations de l’assaillant qui s’est tué, sont encore inconnues, mais le bilan de cette tuerie en fait d’ores et déjà la plus meurtrière de l’histoire des États-Unis.

Lors d’une brève allocution à la Maison Blanche, lundi 2 octobre, le président américain Donald Trump a qualifié l’événement d’"´ acte de mal à l’état pur » et annoncé qu’il se rendrait sur place mercredi 4 octobre.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’agriculture bio, une tendance inéluctable au Vietnam

Quid du tourisme durable en 2018 ? Alors que 2017, proclamée "Année internationale du tourisme durable pour le éveloppement" par les Nations unies, a touché à sa fin, le bilan est fait et les perspectives pour 2018 sont prévues.