05/11/2018 18:15
Les exportations de fruits et légumes du Vietnam ont rapporté plus de 3,3 milliards de dollars de janvier à octobre, soit une hausse de 15,5% par rapport à la même période l'année dernière.
>>Une récolte abodante du litchi à Bac Giang
>>Tây Ninh exhortée à devenir un Centre des produits agricoles de haute qualité
>>Les exportations agricoles pourraient battre un nouveau record en 2018

Traitement de la banane avant de l'exportation. Photo: Duc Hoanh/VNA/CVN

Selon l'Association de transformation agroalimentaire et de développement des marchés (AgroTrade), relevant du ministère de l'Agriculture et du Développement rural, sur le total des livraisons, 90,3% étaient des produits crus, contre 9,7% pour les produits transformés.

La Chine reste le plus grand marché de fruits et légumes vietnamiens. Au cours des neuf premiers mois de l’année, le Vietnam a expédié des produits d’une valeur de près de 2,2 milliards de dollars vers son voisin du nord, soit une hausse de 10,4% en un an. Les exportations vers la Thaïlande (35%), l'Australie (31,6%), les États-Unis (30%) et la République de Corée (24,4%) ont également enregistré une forte croissance.

En octobre, le Vietnam a dépensé 134 millions de dollars pour l'achat de fruits et légumes étrangers, portant à 1,43 milliard de dollars la valeur totale des importations de ces produits au cours de la période de dix mois, en hausse de 13,1% par rapport à la même période de l'année dernière.

L'AgroTrade a déclaré que de nombreuses usines de transformation de fruits et légumes seraient mises en service au cours des derniers mois de 2018, aidant ainsi le Vietnam à améliorer sa capacité de production afin d'atteindre son objectif de 4 milliards de dollars de recettes d'exportation cette année.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

L'île de Phu Quôc accueillera-t-elle des visiteurs étrangers à partir d'octobre ? Le secteur touristique consulte actuellement ministères et services concernés à propos du processus et plan pilote pour l'accueil des voyageurs internationaux sur l'île de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), pendant six mois, à partir d'octobre prochain.