26/10/2013 22:25

Le Premier ministre cambodgien, M. Hun Sen, s'est engagé vendredi 25 octobre à maintenir la paix dans les zones frontalières entre son pays et la Thaïlande. Cet engagement est intervenu avant le délibéré de la Cour internationale de justice (CIJ) sur le litige frontalier autour de l'ancien temple de Preah Vihear. Selon un communiqué du ministère cambodgien des Affaires étrangères, le vice-Premier ministre et ministre des AE Hor Namhong rencontrera le 28 octobre à Poipet (Cambodge) son homologue thaïlandais, M. Surapong Tovichakchaikul, afin de discuter du maintien de la paix, de la sécurité et de la stabilité dans les zones frontalières entre les deux pays. Le majestueux complexe de Preah Vihear, dédié à Siva, se trouve au bord d'un plateau qui domine la plaine du Cambodge et un territoire de 4,6 km² situé à la frontière entre le pays khmer et son voisin thaïlandais. Ce temple, inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis le 7 juillet 2008, fait l'objet d'une réelle controverse nationaliste. Plus que les ruines, même si cela est très important sur le plan symbolique, ce sont les hydrocarbures en sous-sol qui intéressent les deux pays qui n'ont jamais enterré la hache de guerre depuis 1953 et l'indépendance du Cambodge.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bravo aux lauréats du concours «Jeunes Reporters Francophones»

La pagode de Long Tiên, une destination incontournable Long Tiên, qui se trouve dans la rue éponyme, au pied de la montagne Bài Tho (Poème), est la plus grande pagode de la ville de Ha Long, province de Quang Ninh (Nord).