13/09/2019 23:09

>>La France fait moins de bébés, sa population vieillit
>>La croissance démographique portée par les grandes aires urbaines

Avec 759.000 bébés nés en 2018, le nombre de naissance en France a baissé de 1,4% par rapport à 2017, soit 11.000 naissances de moins, selon les chiffres publiés, jeudi 12 septembre par l'Institut national de la statistiques et des études économiques (INSEE). Après le creux du début des années 1990, le nombre de naissances en France avait atteint un point haut en 2010 (833.000 naissances), puis avait baissé pendant trois ans avant de remonter en 2014 (819.000 naissances), explique l'INSEE. En 2014, 60.000 bébés de plus qu'en 2018 ont vu le jour, et depuis, le nombre de naissances baisse chaque année, souligne l'INSEE, rappelant qu'en France métropolitaine, pendant le baby boom, entre 1946 et 1974, il y avait alors plus de 800.000 naissances chaque année avec un pic atteint en 1964 avec 878.000 naissances. La baisse des naissances est en partie due à la diminution du nombre de femmes aux âges où elles sont les plus fécondes (de 20 à 40 ans), et cela depuis le milieu des années 1990, puisque leur fécondité diminue aussi, et reste en 2018 le principal facteur expliquant la diminution du nombre des naissances, selon l'étude. Une forte majorité des naissances en 2018 ont eu lieu hors mariage, soit 60% pour l'ensemble des naissances. En 2018, moins de 2% des bébés ont une mère née après 1998. Les naissances précoces sont plus fréquentes dans les départements d'outre-mer et dans le Nord de la France. La part des naissances précoces en France est légèrement inférieure à la moyenne européenne. 


AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’adaptation française de Kim Vân Kiều : plus qu’un théâtre musical !

Manmo, l’application pour se loger pas cher Les applications voyage permettent de faire des économies et de trouver des bons plans. Manmo, la nouvelle application développée par un jeune vietnamien, est plus spécifiquement réservée aux petits budgets et à ceux qui aiment partir à la dernière minute.