06/05/2021 17:24
La vaccination contre le COVID-19 est désormais ouverte aux mineurs de 16 et 17 ans atteints de certaines maladies qui leur font courir un "très haut risque de forme grave", selon des instructions du ministère français de la Santé publiées jeudi 6 mai.
>>COVID-19 : le gouvernement français veut vacciner plus pour rouvrir mieux
>>Macron dévoile un déconfinement en quatre étapes, premier cas de variant indien

Une infirmière prépare une seringue de vaccin avec une dose de Pfizer/BioNTech, dans un centre de vaccination à Quimper, le 30 avril.
Photo : AFP/VNA/CVN

Ils pourront recevoir le vaccin de Pfizer/BioNTech, le seul autorisé à ce stade pour les 16-17 ans. Jusqu'à présent, les seuls mineurs à qui la vaccination était ouverte étaient ceux âgés de 16 et 17 ans proches de personnes immunodéprimées.

"Les personnes de 16 et 17 ans souffrant d'une pathologie à très haut risque de forme grave de COVID-19 sont autorisées, à compter de ce jour, à se faire vacciner avec le vaccin Pfizer-BioNTech en centre de vaccination", est-il écrit dans une note de la Direction générale de la santé (DGS) transmise aux soignants, publiée jeudi 6 mai sur son site internet et dont a d'abord fait état le quotidien Le Parisien/Aujourd'hui en France.

La liste des pathologies "à très haut risque de forme grave de COVID" avait précédemment été établie par les autorités sanitaires pour d'autres classes d'âge plus élevées. Elle comprend notamment les cancers en cours de traitement, les maladies rénales chroniques sévères, les transplantations d'organes, la mucoviscidose, la trisomie 21 ou certaines maladies rares.

Au total, le nombre de majeurs concernés par ces pathologies est de 800.000. Ces derniers jours, le gouvernement a élargi la liste des personnes éligibles à la vaccination, pour accélérer la campagne. Elle est ouverte depuis samedi aux 18-50 ans atteints de certaines comorbidités, mais une déclaration suffit et une prescription médicale n'est pas demandée. Le président Emmanuel Macron a indiqué vendredi dernier que la vaccination serait ouverte à tous les majeurs sans condition à partir du 15 juin.

AFP/VNA/CVN



 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le photographe Lâm Duc Hiên, la mémoire du Mékong

Destinations attrayantes de la province de Thanh Hoa Outre ses belles plages, la province de Thanh Hoa (Centre) regorge de destinations attrayantes, comme la réserve naturelle de Pu Lông et le parc national de Bên En.