08/02/2018 13:56
L'épidémie de grippe devrait causer moins de morts cette saison que l'an dernier, a indiqué mercredi 7 février l'agence Santé publique France, selon laquelle 4.750 décès lui sont pour l'instant attribuables.
>>La grippe accroît fortement le risque de crise cardiaque, selon une étude
>>Un virus mutant de la grippe offre l'espoir d'un meilleur vaccin

Un homme se fait vacciner contre la grippe en 2017 à Ajaccio.
Photo : AFP/VNA/CVN

À ce stade de l'épidémie, les premières estimations montrent une surmortalité inférieure à celle observée lors de la saison précédente, indique l'agence sanitaire dans son bulletin hebdomadaire grippe.

"Au terme de l'épidémie 2016-2017, l'excès de mortalité toutes causes avait été estimé à 21.200 décès et environ 14.400 décès étaient attribuables à la grippe", rappelle Santé publique France.

Pour cette saison, entre le 4 décembre et le 14 janvier derniers, l'excès de mortalité, toutes causes et tous âges confondus, est estimé à "environ 6.400 décès", dont 74% sont "attribuables à la grippe, soit environ 4.750 décès tous âges confondus". "Près de 90% de ces décès concernent des personnes de 65 ans et plus", note Santé publique France. Les régions les plus concernées sont l'Occitanie (+17%), l'Île-de-France et Provence-Alpes Côte-d'Azur (+14% chacune).

Une "légère diminution des indicateurs de l'activité grippale" (consultations et passages aux urgences pour grippe ou syndromes grippaux...) a été observée au cours de la semaine du 29 janvier au 4 février.

Depuis le 1er novembre, 1.623 cas graves de grippe ont été admis en réanimation, dont 214 sont décédés. Aux Antilles, l'épidémie se poursuit : en augmentation en Martinique, stable en Guadeloupe, elle diminue à Saint-Barthélemy. En Guyane, l'épidémie est en "forte augmentation" depuis mi-janvier, tandis qu'à La Réunion et à Mayotte, elle est terminée.
 
AFP/VNA/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Huê lancera des bus à toit ouvert Les touristes à Huê auront l’occasion de découvrir l’ancienne capitale impériale par des visites en bus à toit ouvert, selon les informations du Service du tourisme de la province centrale de Thua Thiên-Huê.