31/05/2021 21:57
"Les autorités locales dressent une liste des entreprises éligibles à la réouverture. L'usine de Foxconn dans la province de Bac Giang est l'un des noms figurant sur la liste", selon Taiwannews.
>>Le géant technologique Foxconn compte investir 700 millions d’USD au Vietnam
>>Nikkei Asia : Apple accélère le transfert de production vers le Vietnam

Une usine de Foxconn Technology Group au Vietnam.
Photo : BDT/CVN

Taiwannews a rapporté qu'une usine du Nord du Vietnam appartenant à Foxconn Technology Group, le plus grand fabricant d'électronique sous contrat au monde, pourrait être autorisée à reprendre ses activités après avoir appliqué les mesures de prévention anti-COVID-19 des autorités locales.

L'usine de Foxconn dans le parc industriel de Van Trung (Bac Giang), qui produit les iPad et les ordinateurs portables MacBook pour Apple, est fermée depuis le 18 mai en raison d’une flambée de l'épidémie. Le groupe taïwanais a également été touché récemment par la pandémie en Inde. De nombreux experts et dirigeants de Foxconn ont dû rentrer chez eux pour éviter le risque d'infection.

Selon le journal local, le président du Comité populaire provincial de Bac Giang, Lê Anh Duong, vient de promulguer un plan de réorganisation des activités de production des entreprises dans les zones industrielles de Dinh Tram, Quang Châu, Song Khê - Nôi Hoàng et Vân Trung. La condition pour que les entreprises reviennent à la production est de n'employer que des travailleurs qui ont subi deux tests PCR avec des résultats négatifs depuis le 9 mai. Le logement des employés est organisé dans l'entreprise ou dans un dortoir séparé de l'entreprise.

Avant de réorganiser la production, les entreprises prennent des dispositions pour accueillir les travailleurs au moins trois jours avant la reprise du travail afin de les tester. En outre, les entreprises doivent aménager des zones d'habitation destinées à être utilisées comme lieux d'isolement concentrés pour les travailleurs, si nécessaire.

Les entreprises doivent effectuer des tests de dépistage pour tous les employés, tous les sept jours le premier mois. Les mois suivants, chaque mois, 50% des employés seront testés aléatoirement avant le 15 de chaque mois.

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le photographe Lâm Duc Hiên, la mémoire du Mékong

Cà Mau recherche des solutions pour un nouveau développement  Comme de nombreuses autres localités du pays, la province de Cà Mau est confrontée à de nombreuses difficultés dans le tourisme, en raison du COVID-19.