08/10/2019 11:42
Avec une augmentation de 34%, équivalant à 10,9 milliards d’USD, le Vietnam est passé de la 12e à la 7e place sur la liste des principaux fournisseurs des États-Unis.
>>Les États-Unis, toujours premier débouché de la noix de cajou du Vietnam
>>Bond des exportations nationales de thon vers la Grèce

Les exportations vietnamiennes pourraient augmenter de 7% à 7,5% cette année par rapport à 2018. Photo : VNA/CVN

Les données américaines montrent que l’escalade de la guerre commerciale entre les deux puissances économies mondiales crée un espace pour les autres exportateurs. La Chine reste la principale source d'importations des États-Unis, mais sa position de leader est sur le point de céder au profit du Mexique.

Avec une augmentation de 34%, équivalant à 10,9 milliards d’USD, le Vietnam est passé de la 12e à la 7e place sur la liste des principaux fournisseurs des États-Unis. Selon les prévisions de Bloomberg, le 28 mai dernier, si le Vietnam maintient cette dynamique de croissance tout au long de l’année, il pourrait devancer l’Italie, la France, le Royaume-Uni et l’Inde, grimpant au 7e rang des premiers exportateurs aux États-Unis, avec la valeur totale des exportations qui pourrait atteindre 69 milliards d’USD. Le Vietnam se démarque dans une région dont les exportations sont fortement touchées par la guerre commerciale américano-chinoise, ainsi que par le cycle de croissance de l'électronique, qui ralentit, selon Bloomberg.

Les ventes à l'étranger ont augmenté de 8,2% 

Cependant, le ministère vietnamien de l'Industrie et du Commerce a déclaré que les exportations vietnamiennes pourraient augmenter de 7% à 7,5% cette année par rapport à 2018, soit une forte diminution par rapport aux deux années précédentes, principalement en raison des tensions commerciales mondiales. Les tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine, le Japon et la Corée du Sud et le ralentissement de la croissance économique dans certains pays réduisent la demande en produits vietnamiens.

Entre janvier et septembre, les ventes à l'étranger ont augmenté de 8,2%,  et les importations, de 8,9%. Selon le Département général des douanes, les exportations nationales ont progressé de 13,3% en 2018, contre 21,8% en 2017.

Le Vietnam affiche un excédent commercial avec les États-Unis mais un déficit avec la Chine. Au cours des six premiers mois, avec un chiffre d'affaires de 35,7 milliards d’USD, le Vietnam a continué à importer le plus de Chine (+18,9%). En six mois, les importations totales du secteur de l’IDE ont atteint 153,87 milliards d’USD, représentant 63% du total (+6%).

L'adhésion du Vietnam à des accords commerciaux tels que CPTPP (Accord de partenariat transpacifique global et progressiste) et EVFTA (Accord de libre-échange entre l'Union européenne et le Vietnam) aidera les produits vietnamiens à avoir plus d'opportunités et à accroître leur compétitivité sur des marchés exigeants tels que les États-Unis, la Chine... 

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le tourisme expérientiel, cette autre façon de voyager

Forum du tourisme Saint-Pétersbourg - Vietnam Le Forum du tourisme Saint-Pétersbourg - Vietnam, réunissant 15 agences de voyage vietnamiennes et des partenaires russes, s’est ouvert lundi 21 octobre dans la ville russe.